RMC Sport

De plus en plus Verts

Pierre-Emerick Aubameyang

Pierre-Emerick Aubameyang - -

Quatrième du championnat devant Lyon, l’AS Saint-Etienne revient sur le devant de la scène. Après des années de galère, l’ambiance au sein du club est redevenue paisible et leurs résultats pourraient bien leur assurer un avenir européen.

L’heure est au sourire, à l’euphorie. Les Verts sont 4e de Ligue 1 et se permettent même le luxe d’être devant leurs éternels rivaux de l’Olympique lyonnais (5e). Deux années à l’ultime limite de la relégation (2009 et 2010) ont abouti à une remise en question fatidique. Les valeurs de travail et de concentration ont été remises au goût du jour et l’ambiance de travail s’en est ressentie. « Nous avons un groupe de joueurs qui vit bien ensemble, constate Dominique Rocheteau, figure emblématique de l’ASSE et actuellement directeur sportif des Verts. L’entraineur est très compétent, à l’image de son staff technique et médical. C’est un ensemble qui montre qu’il y a une bonne ambiance, et ça rejailli à tous les niveaux. »

En terme de résultats, certes, mais également au niveau de la qualité de jeu. Chaque week-end, les stéphanois proposent un football simple, alléchant et très orienté vers l’avant. Une philosophie inculquée par l’entraineur Christophe Galtier, qui a su tirer la quintessence d’un effectif composé notamment de jeunes en pleine bourre, à l’instar du Gabonais Pierre-Emerick Aubameyang, auteur de 4 buts sur les deux derniers matches, et de trentenaires solides comme Laurent Batlles, épatant cette saison. « Les jeunes ramènent leur fougue, leur envie et leur insouciance, explique le défenseur de 21 ans Faouzi Ghoulam. Puis les anciens ramènent cette sérénité dont on a vraiment besoin à certains moments cruciaux d’un match ou d’une saison. »

Des rêves d’Europe

Et le moment crucial, c’est maintenant. Car l’engouement autour du club est énorme et il ne faudrait pas relâcher les efforts, pensant que le principal est accompli. « Le plus gros danger, c’est nous, assure Christophe Galtier. Quand on est dans l’euphorie, on fait moins attention. Il ne faut pas perdre cette concentration et cette détermination qui est la base de notre réussite. » Les Verts sont invaincus en ce mois de février (3 victoires, 1 nul) et entameront leur sprint final avec la réception d’Evian ce samedi (19h). Treize matches décisifs les attendent avec au bout l’espoir de rejouer une compétition européenne, que Jean-Pascal Mignot aimerait bien retrouver. « Tous les joueurs de foot rêvent de jouer des matches de Coupe d’Europe, confie l’ancien Auxerrois. J’en ai déjà joués une trentaine avec Auxerre. C’est fantastique, on vit des émotions énormes. » Ce club au passé si riche, porté par la ferveur démesurée des supporters, le mérite. Il ne faudra rien lâcher.

Le titre de l'encadré ici

Application iPhone MULTILIVE|||

Tous les matchs de Ligue 1 en live audio et écrit en exclusivité, les news par clubs et toutes les alertes par match sur l'application RMC Sport MULTILIVE à télécharger gratuitement!

Guillaume Depasse avec Edward Jay