RMC Sport

Delort, Ruffier, Vercoutre… les tops et flops de Saint-Etienne-Caen

-

- - AFP

Grâce à deux buts d’Andy Delort et Ronny Rodelin en fin de rencontre, Caen a décroché une très belle victoire à Saint-Etienne (2-1), ce dimanche pour le compte de la 28e journée de Ligue 1. Les Normands grimpent provisoirement sur la 3e marche du podium, en attendant le choc Lyon-PSG

TOPS

Caen s’invite sur le podium

Quelle opération pour les Normands ! En s’imposant à Saint-Etienne, grâce à Andy Delort (78e) et Ronny Rodelin (82e) contre un sublime coup franc de Valentin Eysseric dans le temps additionnel (91e), le SMC se hisse provisoirement à la 3e place du classement. Les joueurs de Patrice Garande comptent huit points de retard sur Monaco, leur adversaire vendredi en ouverture de la 29e journée de Ligue 1.

Delort a été récompensé de ses efforts

L’attaquant caennais atteint la barre symbolique des 10 buts en Ligue 1. Très remuant dès le coup d’envoi, il a longtemps buté sur un Stéphane Ruffier infranchissable, avant de tromper la vigilance du portier stéphanois en fin de rencontre après un bon centre d’Hervé Bazile (78e). Une juste récompense pour l’avant-centre normand, toujours aussi généreux sur la pelouse.

Ruffier et Vercoutre ont (presque) tout repoussé

Franchement pas aidé par sa défense, il a passé son temps à repousser les tentatives caennaises de de Delort (15e) ou Ntibazonkiza (55e) et à allumer ses partenaires. Il ne peut pas grand-chose sur les deux buts encaissés en fin de rencontre. Notons aussi l’excellente prestation de Rémy Vercoutre, un peu moins sollicité que Ruffier mais tout aussi efficace.

FLOPS

Les Verts étaient émoussés

La désillusion en Ligue Europa était encore dans les têtes et les jambes des Stéphanois, beaucoup moins fringants que d’habitude sur leur pelouse de Geoffroy-Guichard. Ce 4e revers à domicile est une mauvaise opération dans la course au podium, même si l’ASSE ne compte qu’une unité de retard sur son adversaire du jour.

La passivité de la défense stéphanoise 

A l’image de Théophile-Catherine, en grande difficulté sur son couloir droit ou du but de Ronny Rodelin à qui les Verts ont laissé trop d’espace, la défense stéphanoise n’a pas brillé face à Caen. Elle a même sacrément énervé Christophe Galtier, furieux contre ses joueurs durant la rencontre.