RMC Sport

Deschamps : « Ça risque d’être de la folie »

Marseille a dominé Grenoble au Vélodrome samedi soir (2-0) pour le dernier match de la saison. Une conclusion parfaite pour une saison où l’OM a conquis deux titres. Didier Deschamps revient sur ce titre et cette dernière soirée.

Didier Deschamps, où allez-vous mettre le trophée Hexagoal ?
Je vais mettre le trophée dans mon jardin comme ça, personne ne le cassera.

Un mot sur cette victoire contre Grenoble.
Le pire ennemi du footballeur c’est le vent. Je pense que dans les tribunes, certains ont eu froid. C’est bien de finir par une victoire même si c’est anecdotique. C’est formidable en venant au stade de voir cette folie. Dimanche, ça va être encore plus beau. Il faut savourer car ça n’a pas été facile. La récompense est là. C’est du pur bonheur pour tout le monde.

Qu’avez-vous dit à Margarita Louis-Dreyfus ?
Je ne peux pas vous dire ce qu’elle m’a dit. Elle m’a félicité. C’est bien qu’elle soit descendue sur la pelouse avec ses enfants. Le plus bel hommage qu’on pouvait rendre à RLD c’était de gagner un titre. Avec deux c’est formidable.

Comment analysez-vous cette saison ?
Même si ça n’a pas été toujours évident, on a eu un parcours à domicile très bon, meilleur que les saisons passées. Lorsqu’on veut jouer la première place il faut rester maitre chez soi. Les joueurs ont fait une deuxième partie en boulet de canon. Il y a eu un état d’esprit irréprochable et les envies de faire les efforts les uns pour les autres. Il faudra le garder pour l’avenir.

La fête était belle au Vélodrome pour ce dernier match.
Connaissant les Marseillais c’était un avant-goût. Dimanche ça risque d’être la folie. C’est merveilleux de donner du bonheur à tous ces gens. Je pense qu’ils vont bien nous le rendre.

Qu’allez-vous faire maintenant ?
J’ai vraiment besoin de vacances. On part avec le groupe 4 jours à Marrakech puis je vais décompresser. J’ai besoin de recharger les batteries et de profiter de ma famille.

Ça n’a pas été une saison de tout repos même si vous avez remporté le titre avant la dernière journée.
Je n’ai pas fini une saison sans être fatigué. Même quand ça marche c’est usant. Il faut bien faire le vide pour récupérer et bien repartir ensuite. Pouvoir lâcher un petit peu ça va faire du bien. Le travail est passionnant mais usant. Il y a toujours des contrariétés. C’est exceptionnel de finir la saison avec ces deux titres. On apprécie encore plus tout ce qu’on a pu faire tous ensemble.

Marseille est plus usant que Monaco ?
Le métier d’entraîneur est usant. Le contexte est différent mais quand la joie st là, elle est encore plus grande ici.

Est-ce que Mathieu Valbuena et Hatem Ben Arfa vont à Marrakech en stage avec l’OM ?
C’est le sélectionneur qui va en décider. J’espère qu’ils ne viendront pas avec nous. On le saura lundi. S’il le dit lundi.

Est-ce qu’une performance comme celle de Ben Arfa contre Grenoble peut jouer un rôle dans la tête de Domenech ?
Je ne suis pas dans la tête du sélectionneur ou celle d’Hatem. Peut-être. S’ils ont été sélectionnés c’est grâce à leurs qualités.

La soirée a été riche en surprise avec Auxerre qui se qualifie pour le tour préliminaire de la Ligue des champions.
Je vois qu’Auxerre a marqué à la 89e. La place du cocu c’est pour Lille. Le LOSC avait tout pour finir deuxième et il se retrouve à la pire, la quatrième. Auxerre a souvent été dans le trio de tête. Ca récompense ce que Jean Fernandez a fait et ses joueurs. Comme je l’avais dit ça pouvait se jouer lors de la dernière journée.

Comment allez-vous préparer la saison à venir ?
C’est mieux d’avoir les joueurs le plus tôt possible mais avec la Coupe du monde ça change certaines choses. Les sélectionnés reprendront plus tard. Pour avancer, il me faut des réponses. Je ne vais pas aller à la pêche à la baleine si c’est pour attraper des sardines. Il faut prendre le temps de discuter, il n’y a pas d’urgence. On reprendra le 28 juin mais les internationaux reprendront plus tard.

Un mot sur les Provençaux d’Arles-Avignon qui montent en Ligue 1.
C’est formidable ce qu’Arles-Avignon a fait. Bravo à Michel Estevan. S’il y a un problème de volcan ça nous fera un déplacement plus court à effectuer.

Propos recueillis par Florent Germain à Marseille