RMC Sport

Deschamps doit rebâtir son équipe

-

- - -

A la tête d’un effectif enfin au complet - sauf retournement de dernière minute -, l’entraîneur marseillais doit désormais dégager son équipe type et trouver surtout un équilibre en attaque.

Avec les arrivées de Loïc Rémy et d’André-Pierre Gignac, l’OM a probablement bouclé son recrutement estival. C’est en tout cas ce qu’affirment Jean-Claude Dassier, le président du club, et José Anigo, le directeur sportif. Même s’il souhaite toujours la venue d’un milieu défensif, Deschamps a donc commencé à plancher sur le visage de son équipe 2010-2011.
A priori, il va conserver le système en 4-3-3 qui a mené Marseille vers un doublé championnat-Coupe de la Ligue la saison passée.

Dans les buts, Steve Mandanda est indiscutable. César Azpilicueta occupera le flanc droit de la défense. La charnière centrale sera constituée de Souleymane Diawara et de Stéphane Mbia. A leurs côtés, Gabriel Heinze et Taye Taiwo sont en balance au poste de latéral gauche. Au milieu de terrain, Edouard Cissé devrait conserver sa place juste devant la défense. Devant lui, Lucho Gonzales et Benoit Cheyrou (ou Charles Kaboré) seront chargés de lancer les attaques marseillaises.

Courbis : « Pas de hiérarchie chez les attaquants »

La véritable incertitude concerne le positionnement de Loïc Rémy. L’ancien attaquant niçois sera titulaire. A droite ou à gauche ? C’est toute la question. Et cela conditionne le sort de Mathieu Valbuena et de Brandao. Si Rémy est utilisé à droite, Brandao prendra l’aile gauche. Dans le cas contraire, c’est Valbuena qui sera aligné côté droit. En pointe, André-Pierre Gignac n’a pas de soucis à se faire. « Par rapport à la saison dernière, il va y avoir beaucoup plus de permutations, assure Rolland Courbis. Un garçon comme Gignac à l’habitude de se balader sur tout le front de l’attaque. Pareil pour Rémy. »

Si Deschamps privilégie un système en 4-3-3, celui-ci pourrait tout de même évoluer, notamment en cours de jeu. « Si à trente minutes de la fin, le résultat n’est pas acquis, l’OM peut prendre un visage beaucoup plus offensif », affirme Courbis. Dans ce cas là, Marseille a les joueurs pour mettre en place un 4-4-2. La défense resterait la même. Au milieu, deux options seraient possibles. La première constituerait à mettre deux récupérateurs (Cissé et Kaboré) et deux excentrés (Lucho et Cheyrou). La deuxième laisserait le seul Cissé à la récupération, Kaboré (ou Valbuena) et Cheyrou sur les côtés, et Lucho en n°10. Devant, la doublette Gignac-Rémy tiendrait la corde. Même si rien n’est figé. « « Il n’y a pas de véritable hiérarchie chez les attaquants, estime Courbis. Tous auront un rôle à jouer durant la saison. A la fin, celui qui aura le moins joué aura disputé au moins 70% des matches. »

Alexandre Jaquin avec Florent Germain