RMC Sport

Di Meco : « Lyon, la surprise du début de saison »

Eric Di Meco

Eric Di Meco - -

L’Olympique Lyonnais a débuté sa saison de la meilleure des manières : deux victoires en deux matchs face à Nice (4-0) et Sochaux (3-1). Pour Eric Di Meco, membre de la Dream Team RMC Sport, c’est une vraie surprise.

En plus d’avoir franchi l’obstacle Grasshopper Zürich au 3e tour préliminaire de la Ligue des champions, Lyon a débuté son championnat par deux victoires probantes, contre Nice (4-0) et à Sochaux (3-1). Un départ en fanfare qui surprend Eric Di Meco : « On ne les attendait pas à ce niveau. Car non seulement les Lyonnais gagnent en ce début de saison, mais en plus ils marquent beaucoup de buts. C’est déjà la surprise du début de saison. Pas par rapport aux résultats, mais par rapport au potentiel offensif. 

On se posait beaucoup de questions après les deux matchs de tour préliminaire de la Ligue des Champions, où on les avait trouvés moyens offensivement. Avec le départ de Lisandro et le problème Gomis, on se faisait beaucoup de soucis avant la première journée, par rapport au secteur offensif. »

« Aulas tente un coup de poker »

L’autre actualité brûlante du côté de Lyon est en effet le dossier épineux de l’avant-centre. Avec le départ de Lisandro Lopez pour Al-Gharafa et l’imbroglio Bafétimbi Gomis, l’OL ne compte qu’Alexandre Lacazette et Yassine Benzia comme attaquants de pointe. Pour Eric Di Meco, pas sûr que cela soit suffisant sur la durée : « Sur ces deux premiers matchs, ils ont mis beaucoup de buts, c’est une vraie surprise. Je ne pensais pas qu’ils pourraient se débrouiller sans attaquant de pointe. Le président Aulas tente un coup de poker cette année. Pour l’instant, ça se passe bien donc tant mieux. Avec le centre de formation, ils ont un réservoir pas possible : chaque fois qu’il y en a un qui s’en va, un autre arrive.

Après, on est obligés de mettre quelques bémols concernant les adversaires mais il faut les jouer. Il y en a d’autres qui sont embêtés contre ces adversaires-là. Donc oui, c’est la surprise du début de saison. Mais de là à durer… Je n’en mettrais pas ma main au feu ! La Ligue des champions ça aide, mais le problème avec les équipes qui commencent très tôt comme ça c’est qu’elles ont toujours un passage à vide. C’est dur de tenir toute une saison quand tu t’es préparé dès la mi-juillet. »

A lire aussi :

>> Lyon persiste et signe

>> Grenier : « Envie que Gomis revienne »

>> Aulas s’est « braqué un peu vite » pour Gomis

Grandes Gueules du Sport