RMC Sport

Diarra : « Gameiro est le bienvenu à Bordeaux »

-

- - -

Avant de se rendre à Marseille dimanche (21h) pour le choc de la 20e journée de championnat, le capitaine des Girondins affiche ses ambitions pour l’année 2011 et espère l’arrivée d’un renfort durant le mercato hivernal.

Alou Diarra, le championnat reprend dimanche avec un déplacement à Marseille…

On va affronter les champions de France qui restent les favoris cette saison. Nous, on est toujours invaincu (depuis 9 matches en L1, ndlr). Cela démontre une certaine solidité. Mais au classement, ce n’est pas suffisant pour atteindre nos objectifs (Bordeaux est 8e, ndlr). On va au Stade-Vélodrome en toute modestie mais avec des ambitions. Ce sera un match difficile, surtout après leur élimination en Coupe de France (3-1 face à Evian-TG). Ils auront hâte de renouer avec la victoire dans leur stade.

N’est-ce pas le bon moment pour affronter Marseille ?

Je ne sais pas. Marseille est une équipe qui est capable de réagir comme elle l’a fait en Ligue des champions. Ils étaient mal partis et ont réussi à renverser la tendance. Ils ont énormément d’expérience et des joueurs de qualités. Ils seront prêts.

« Il nous faut des joueurs confirmés capables de nous apporter un plus »

D’un point de vue personnel, il a été question d’un départ cet été à Marseille. Cet épisode est-il oublié ?

C’est vrai que j’ai été amené à réfléchir. J’avais un club qui me sollicitait avec des critères que je recherchais. J’ai fait un choix après avoir pesé le pour et le contre. J’ai décidé de rester à Bordeaux et je suis très content d’être là aujourd’hui. J’attends beaucoup de cette année 2011. J’espère qu’on sera à la hauteur, ce qui n’a pas été le cas sur la fin d’année 2010. Donnons-nous les moyens d’atteindre nos objectifs. J’espère que le groupe en est conscient. Il faudra faire plus.

C’est aussi valable pour la direction…

Oui, j’ai dit qu’un renfort serait un plus. On ne « déborde » pas de joueurs. On a la chance de découvrir des jeunes talents comme Salif (Sané). On les découvre. Ils sont capables de compenser des absences. Mais il nous faut aussi des joueurs confirmés capables de nous apporter un plus.

Comme Kevin Gameiro…

Bien sûr. Je le côtoie en sélection et j’ai joué plusieurs fois contre lui. C’est un joueur de qualité. Il est sollicité. Il a le choix. C’est un grand garçon. Il sait qu’il est le bienvenu à Bordeaux. Mais il a peut-être d’autres ambitions et l’envie de découvrir un autre championnat. Je peux le comprendre.