RMC Sport

Digard : « Leca a eu ce qu'il voulait »

Jean-Louis Leca à l'issue de Nice-Bastia

Jean-Louis Leca à l'issue de Nice-Bastia - AFP

Des incidents ont éclaté à la fin de Nice-Bastia ce samedi (0-1). Le deuxième gardien bastiais, Jean-Louis Leca, est sorti sur la pelouse après le coup de sifflet final avec un drapeau corse pour l'agiter sur la pelouse. Il est notamment venu chambrer Didier Digard qui s’est alors rapproché front contre front. Le capitaine niçois tient Leca pour unique responsable : « La provocation, c’est le plus petit mot qu’on puisse utiliser avec un comportement pareil. Nos supporters étaient irréprochables, même chose pour l’ambiance sur le terrain : pas d’animosité, pas d’excès d’engagement, l’arbitre a bien géré le match. Donc même si on avait perdu, il n’y avait pas de souci extérieur et il a tout gâché. Il ne me dit rien : quand je le vois agiter son drapeau, que je vois les supporters commencer à chauffer, je veux le faire sortir et il n’est pas du tout d’accord avec ça, il a bien envie que tout le monde le voit. Qui plus face à la brigade donc si ce n’est pas de la provocation… Tout le monde a vite pris conscience de la situation, qu’il avait fait un geste très stupide et tout gâché au niveau de l’ambiance. Et je pense qu’il a eu ce qu’il voulait. »