RMC Sport

Diouf : « A Paris, il y a des brigands »

Pape Diouf lance les hostilités à quelques jours du "classico" entre l'OM et le PSG

Pape Diouf lance les hostilités à quelques jours du "classico" entre l'OM et le PSG - -

Le président de l’Olympique de Marseille Pape Diouf a lancé les hostilités à quelques jours du classico contre le Paris Saint-Germain.

Très calme jusqu’à maintenant, la préparation du classico entre l’OM et le PSG prend maintenant une nouvelle tournure. Jeudi, le président de l’OM Pape Diouf a lancé les premières hostilités concernant notamment les supporters du club parisien. « Ici (à Marseille), il y a des turbulences et parfois quelques excès, explique-t-il. Mais il n’y a ni haine ni entêtement borné. A Paris, ce n’est pas le cas puisqu’on a souvent vu un public très méchant. On ne peut pas englober tous les spectateurs du Parc des Princes dans ces remarques mais on sait très clairement qu’à Paris, il y a des gens qui se disent supporters, mais qui ne sont que des brigands. Ces gens là n’existent pas à Marseille ».
La première flèche de ce "classico" est donc tirée par le président phocéen vers les supporters parisiens qui sont comme toujours attendus très nombreux dimanche soir au Stade Vélodrome.

La rédaction avec Lionel Dian