RMC Sport

Discipline OM-OL: des sanctions alourdies pour Rami et Lopes ?

-

- - AFP

Après l’appel de l’Olympique de Marseille, les échauffourées de la fin de match entre l'OM et l'OL du 18 mars seront étudiées par la commission d’appel de la FFF. Sanctionnés par trois matchs de suspension ferme, Adil Rami et Anthony Lopes pourraient voir leurs punitions alourdies.

On n’a sans doute pas fini de reparler du sulfureux Marseille-Lyon. Le 18 mars, l’affiche de la 30e journée de Ligue 1 s’était terminée dans la confusion avec une spectaculaire échauffourée au stade Vélodrome. Il y a une semaine, la commission de discipline avait sanctionné le Marseillais Adil Rami et le Lyonnais Anthony Lopes par trois matchs de suspension ferme. Marcelo avait quant à lui écopé de deux matchs avec sursis.

Pas de verdict ce jeudi

L’OM ayant décidé de faire appel de ces décisions, les deux clubs ont rendez-vous ce jeudi matin devant la commission d’appel de la FFF. Avec le risque que ces sanctions soient alourdies. C’est arrivé au joueur de Bordeaux Malcom. Coupable d’une simulation face à Lyon, le Brésilien qui avait été puni par deux matchs ferme dont un avec sursis par la commission de discipline de la LFP a finalement pris deux matchs ferme en appel. Sachant que les sanctions de Rami et Lopes ont déjà provoqué de vives tensions entre les deux présidents Eyraud et Aulas, on imagine les conséquences si celles-ci étaient alourdies. On ne connaitra le verdict de la commission d'appel que vendredi ou la semaine prochaine.

VIDEO - Le clash Eyraud-Aulas : Rolland Courbis donne un conseil aux 2 présidents