RMC Sport

Djordjevic allume Nantes

Filip Djordjevic

Filip Djordjevic - -

Alors que le FC Nantes risque de perdre sa victoire acquise face à Bastia lors de la première journée de Ligue 1 (2-0), son attaquant, Filip Djordjevic est sorti de ses gonds. Et le Serbe n’a pas cherché à mâcher ses mots.

Vainqueur ce samedi à la Beaujoire (2-0) face au Sporting Club de Bastia, le FC Nantes a entamé parfaitement sa première sortie de la saison à domicile. Cependant, le soufflet est rapidement retombé. La faute à Abdoulaye Touré. Régulièrement appelé en CFA, le Français de 19 ans a fêté sa première titularisation en Ligue 1. Mais il n’aurait jamais dû jouer… En raison d’une accumulation de cartons jaunes avec l’équipe réserve du FC Nantes, le jeune milieu de terrain était suspendu.

Au courant de cette suspension, le Sporting Club de Bastia a porté réclamation auprès de la Ligue de Football Professionnel (LFP). Résultat, Nantes pourrait finalement ne pas jouir des trois points de son succès. Une décision qui a littéralement fait sortir de ses gonds Filip Djordjevic. « Dans l'administratif, nous avons 50 ou 60 personnes, et à part quelques-uns, ils ne font rien du tout, a lâché, furieux, le buteur serbe ce mercredi. Ça fait cinq ans que je suis là. Tous les jours, je vois certaines personnes, je ne connais même pas leur travail. »

L’intéressé ne s’arrête pas là et charge encore. « Ils sont payés par le club, ils ne font rien du tout, poursuit-il. La moitié d'entre eux, ils sont en vacances. On voit le résultat. Samedi, on s'est arrachés, on a pris des tampons, j'ai eu des crampes. On a tout fait pour cette victoire, et à la fin, ça ne sert à rien. C'est des amateurs (sic). »

Décision connue le 28 aout

Un véritable coup de sang, qui a littéralement fait trembler les murs de la Jonelière. Djordjevic, arrivé à Nantes en 2007, pourrait payer les conséquences d’un tel écart de conduite. En interne, il se dit déjà qu’on ne le retiendra pas en cas de transfert, ce qui n’était pas la tendance en début de mercato. Et qui du FC Nantes ? A la suite de la réserve déposée par Bastia, la Commission des Compétitions de la LFP s’est réunie pour examiner le dossier. Dans un communiqué, le club ligérien a expliqué que la décision serait rendue le 28 aout prochain.

« Conformément aux règlements de la Ligue de Football Professionnel, la Commission des Compétitions a donné au FC Nantes jusqu'au 28 août pour préparer son dossier. » Moins virulent que son attaquant, Waldemar Kita confiait déjà, mardi au micro de RMC Sport, son mécontentement profond face à cette situation de crise inattendue. « Je suis assez dur avec moi-même et avec tout le monde, assurait le président nantais. Si c’est le cas, c’est qu’on manque de professionnalisme et ce n’est pas normal. Je n’accuse personne. Certains ont le vice de chercher partout. Si on ne gagne pas sur le terrain, on peut gagner sur tapis vert. C’est la règle du jeu, c’est comme ça. » Une règle du jeu qui pourrait voir le FC Nantes amputé de trois points. Et nourrir un peu plus la colère de Filip Djordjevic.

A lire aussi :

>> Nantes déjà menacé

Xavier Martel avec PYL et à Nantes