RMC Sport

Droits TV de la Ligue 1 : ce qu’il faut savoir avant l’attribution

Les droits TV de la Ligue 1 devraient être attribués ce vendredi

Les droits TV de la Ligue 1 devraient être attribués ce vendredi - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

La LFP devrait attribuer ce vendredi les droits TV de la Ligue 1 pour la période 2016-2020. La guerre entre Canal + et beIN Sports pourrait rapporter gros au foot français.

Le PSG et Monaco en tête de gondole
Les deux mastodontes de la Ligue 1, le PSG et Monaco, doivent permettre à l’ensemble du foot français de voir progresser ses droits TV. Car avec toutes ces stars (Ibrahimovic, Cavani, Thiago Silva, Falcao, James Rodriguez…), la LFP mise sur une nette augmentation du montant annuel versé par les diffuseurs (607 millions d’euros actuellement). La Bundesliga (675 M€) et la Liga (750 M€) sont en ligne de mire. La Serie A (960 M€) et l’Angleterre (1, 7 milliard d’euros) sont encore largement en tête. « La réalité, c’est qu’on a un championnat de France certainement bien plus passionnant qu’il ne l’était hier, analyse Vincent Chaudel, économiste du sport. Avec deux équipes qui sont capables d’aller très loin en Ligue des champions et trois ou quatre autres clubs qui se battent pour la troisième place. »

-
- © Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Une guerre profitable
En profitant de la terrible concurrence actuelle entre Canal + et beIN Sports pour avancer l’appel d’offres sur la période 2016-2020, plutôt attendu fin 2015, la LFP a pris le risque de froisser son diffuseur historique. Mais les recours de C+ ont été rejetés. Les deux chaînes n’ont pas la même pression. Si le catalogue de beIN Sports s’est encore étoffé récemment avec le tennis et le hand, Canal + est fébrile et va devoir casser sa tirelire pour conserver les plus grandes affiches de Ligue 1 et satisfaire ses abonnés, dont le nombre a diminué en 2013. « Quand il y a deux concurrents qui peuvent se tirer la bourre avec des moyens financiers énormes, ça change la donne, explique l’économiste du sport Frédéric Bolotny. Les droits vont augmenter, c’est sûr. »

-
- © Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Les (petits) changements
Quelques ajustements ont été effectués par rapport à la période 2012-2016. La 1ère journée ne sera plus proposée en multiplex. La 19e journée devient, elle, un multiplex. Comme les deux dernières de chaque saison. Les matchs du vendredi soir et du dimanche soir auront lieu à 20h45, au lieu de 20h30 et 21h respectivement. Le match du dimanche 14h est décalé à 15h.

Les lots à attribuer
- Lot 1 : 2 matchs en direct (1 match de choix 1 (x28) ou de choix 2 (x10), 1 match de choix 3), magazine samedi soir (22h-0h), magazine dimanche (19h-20h30)
- Lot 2 : 1 match en direct (1 match de choix 1 (x10) ou de choix 2 (x28)), magazine dimanche (22h45-0h)
- Lot 3 : 7 matchs en direct (matchs de choix 4 à 10), 3 matchs en différés (matchs de choix 1 à 3) + 12 co-diffusions choix 2, grand format vendredi soir (22h45-0h), présentation de la journée (samedi 19h-20h), magazine du dimanche matin (10h-13h)
- Lot 4 : multiplex 19e, 37e, 38e journées, Trophée des champions
- Lot 5 : magazines de la semaine (du lundi au vendredi)
- Lot 6 (Ligue 1 à la demande) : extraits en quasi-direct (tous les matchs), magazine en vidéo à la demande

La procédure
La LFP a reçu mercredi les offres « qualitatives » des cinq diffuseurs intéressés (Canal +, beIN Sports, Eurosport, L’Equipe 21, Orange). Une note leur a été attribuée. Elle pondèrera les offres financières qui seront remises ce vendredi. La LFP commencera par attribuer le lot 1, à 10h. Le « battu » pourra surenchérir sur le lot 2. La Ligue a fixé un prix de réserve, qu’elle n’a pas dévoilé. S’il est atteint, elle procèdera à l’attribution automatique de l’ensemble des lots. S’il n’est pas atteint, elle garde la liberté d’attribuer ou non tout ou partie des lots. Les résultats officiels pourraient être dévoilés à 15h30.

Rebelote avec l’UEFA
Sur le terrain des droits TV, la Ligue 1 n’est que le match aller. Le match retour concerne la période 2015-2018 de la Ligue des champions, avec une remise des dossiers lundi prochain (7 avril). Pour Canal +, cette compétition est également capitale. La chaîne cryptée a battu son record de la saison tous programmes confondus avec le quart de finale aller entre le PSG et Chelsea mercredi soir (2,73 millions d’abonnés en moyenne, pic à 3,1 millions de téléspectateurs au moment du but de Pastore). L’UEFA ajoute un élément essentiel à cette bataille, avec sa volonté d’avoir de nouveau des matchs en clair. D’autres candidats pourraient donc se faire connaître.

La rédaction