RMC Sport

Droits TV: la Ligue 1 attribuée pour 1,153 milliard par an, trois lots pour Mediapro et rien pour Canal +

Le comité de pilotage de l'appel d'offres des droits TV de la Ligue 1 pour la période 2020-2024 était réuni ce mardi. Ils sont vendus pour 1,153 milliard d'euros par an. Trois lots sont remportés par Mediapro. Un par BeIN Sports. Aucun par Canal +.

Fin du suspense. La Ligue de football professionnel a dévoilé ce mardi le nom des chaînes qui diffuseront la Ligue 1 sur la période 2020-2024. Les droits TV sont vendus pour le montant record en France d'1,153 milliard d'euros par an, soit une hausse très importante de 59,7%.

Trois lots (1, 2, 4) sont remportés par Mediapro. Un (le 3) par BeIN Sports. Aucun par Canal +. Le lot 6 (VOD) a été remporté par l'opérateur Iliad. Les lots 5 (Trophée des champions, multiplex J19-J37-J38, barrages) et 7 (magazines lundi, jeudi) n'ont pas été attribués. Les droits peuvent aussi être sous-licenciés. 

Le groupe espagnol Mediapro, qui a décroché trois lots, s'est engagé à créer une chaine 100% sports. Et pourra nouer des accords avec d'autres distributeurs pour proposer sa chaine. Mediapro, contrôlé par un fonds privé chinois, détient déjà les droits TV du championnat d'Espagne. Il a deux ans pour obtenir l'accord du CSA pour la création de sa chaine et trouver des accords de distribution. Didier Quillot, directeur général de la LFP, a fait le parallèle avec l'arrivée de BeIN Sports sur le marché français en 2011.

Mediapro va donc diffuser les matchs suivants : vendredi 21h, samedi 17h, dimanche 13h, multiplex dimanche 15h, dimanche 21h. BeIN aura deux matchs, ceux du samedi 21h et du dimanche 17h.

"C'est un appel d'offres fructueux, avec une augmentation significative de nos droits TV", s'est félicitée la présidente de la LFP, Nathalie Boy de la Tour. 

762 millions pour 2016-2020

Pour la période 2016-2020, les droits TV s'élevaient à 762 millions d'euros annuels. L'objectif pour 2020-2024 était de se rapprocher du milliard d'euros, soit pas loin du niveau actuel des droits annuels de la Liga espagnole. La LFP avait dévoilé en avril les contours de l’appel d’offres pour les droits TV de la Ligue 1 entre 2020 et 2024.

Avec trois principaux changements à signaler: Trois grands changements sont à signaler: le déplacement du multiplex du samedi soir au dimanche à 15h (quatre matchs), une rencontre "premium" le samedi soir à 21h et l'apparition d'un match à 13h le dimanche visant séduire le marché asiatique.

Pour attribuer les différents lots, un système d'enchères très pointu avait été mis en place. Les diffuseurs devaient d'abord effectuer une offre pour au moins un des trois premiers lots sur les sept disponibles. Si le candidat ayant promis la plus grosse somme atteignait ou dépassait le prix de réserve fixé par la LFP, il décrochait ce lot.

Si le prix de réserve n'était pas atteint, il avait la priorité pour s'aligner dessus, mais dans un délai de 15 minutes. S'il ne le faisait pas, le groupe ayant formulé la deuxième meilleure offre peut à son tour renchérir, et ainsi de suite. Si la somme globale voulue par la Ligue pour ces trois lots n'était pas atteinte, l'appel d'offres était stoppé.

RR