RMC Sport

Un milliard pour la Ligue1? On vous explique l'appel d'offres des droits TV

L'appel d'offres des droits TV de la Ligue 1 a lieu ce mardi

L'appel d'offres des droits TV de la Ligue 1 a lieu ce mardi - AFP

Ce mardi, à partir de 10h, se réunit le comité de pilotage de l'appel d'offres des droits TV de la Ligue 1 pour la période 2020-2024. Un moment crucial pour le championnat mais aussi pour les diffuseurs, dont voici le déroulé.

Trois lots principaux

Les diffuseurs intéressés vont batailler pour acquérir un ou plusieurs des trois principaux lots de cet appel d'offres. Le premier concerne le match du dimanche soir (21h), le deuxième le match du vendredi soir (21h) et du samedi après-midi (17h), et le troisième celui du samedi (21h) et du dimanche après-midi (17h). Ce sera la première phase de cette journée mais, si aucun de ces lots ne venait à trouver preneur, l'appel d'offres serait repoussé à 2020. La LFP espère atteindre le milliard d'euros, contre 726,5 millions pour la période 2016-2020.

Quatre lots secondaires

Quatre autres lots, qui ne devraient pas atteindre les mêmes sommes que les trois premiers, seront ensuite disponibles. Le premier concerne le match du dimanche à 13h et le nouveau multiplex qui suivra à 15h. Le lot 5 est composé du Trophée des champions, ainsi que des multiplexes des 19e, 37e et 38e journées, et des barrages pour l'accession ou le maintien en L1. Le lot 6 permettra de diffuser des extraits de matchs mais aussi du "quasi-direct" sur les réseaux sociaux, et le lot 7 les magazines du lundi et jeudi.

Un système d'enchères complexe

Pour attribuer ces différents lots, un système d'enchères très pointu est mis en place. Les diffuseurs devront d'abord effectuer une offre pour au moins un des trois premiers lots. Si le candidat qui a promis la plus grosse somme atteint ou dépasse le prix de réserve fixé par la LFP, il décroche ce lot. Si le prix de réserve n'est pas atteint, il a la priorité pour s'aligner dessus, mais dans un délai de… 15 minutes. S'il ne le fait pas, le groupe ayant formulé la deuxième meilleure offre peut à son tour renchérir, et ainsi de suite. Si la somme globale voulue par la Ligue pour ces trois lots n'est pas atteinte, l'appel d'offres est stoppé. Ce système est le même pour les lots 4 à 7.

>> Le live mercato

VIDEO: Le best of de l'After Foot du lundi 28 mai

Alexandre Alain Rédacteur