RMC Sport

Dugarry: "L'OL a des choses à refonder avant de changer d'entraîneur"

Jean-Michel Aulas a annoncé, ce dimanche dans Téléfoot, que Bruno Genesio serait "inévitablement" l'entraîneur de l'OL la saison prochaine. Malgré des résultats décevants en Ligue 1, Christophe Dugarry pense que changer de coach ne doit pas être la priorité pour Lyon cet été.

"Ce que je n'aime pas dans ce que dit Jean-Michel Aulas, c'est qu'il dit que Genesio sera "inévitablement" l'entraîneur la saison prochaine. Pourquoi "inévitablement"? Ça n'empêche pas d'avoir une réflexion, d'attendre de voir ce qui va se passer en Ligue Europa. Je trouve que c'est un peu tôt pour dire les choses. L'objectif c'est la Ligue Europa, on va attendre qu'ils la gagnent ou pas. Ça me paraît plus logique.

A lire aussi >> OL: Aulas garde Genesio et fera des folies pour Lacazette

Je trouve que Genesio a pris du crédit. Je ne suis pas un pro-Genesio mais je lui donne énormément de crédit avec ce match à Besiktas, où il a titularisé Nkoulou, où il a choisi Cornet sur le côté droit, où il s'est passé de Fékir et il a mis Ghezzal sur le banc. Je trouve que là, il a fait quelque chose de très, très fort. Dans l'esprit, l'enthousiasme, on lui reprochait de ne pas avoir les mots pour que ses joueurs soient suffisamment motivés et déterminés. Là, apparemment, il a trouvé les mots."

>> Les podcasts de Team Duga

"Des choses positives à mettre à son crédit"

"Après, il ne faut pas oublier qu'il y a 13 défaites en championnat, qu'ils sont loin d'être assurés de la 4e place, donc il peut se passer beaucoup de choses. Mais moi je pense qu'il y a des choses à refonder avant de changer d'entraîneur. Il y a des choses à mettre en place dans ce club. Les jeunes joueurs, est-ce qu'on les garde ou pas ? Il faut apporter d'autres joueurs, il faut une structure un peu différente avant de penser à changer d'entraîneur.

A lire aussi >> OL: Lacazette forfait à Angers 

Il y quand même des choses positives à mettre à son crédit. Et puis est-ce que ce n'est pas une forme de mea-culpa d'Aulas de dire : "Je garde Genesio parce que peut-être que le responsable de tout ça, c'est moi". Peut-être que Genesio a comblé les déficits, a fait comme il a pu avec beaucoup de blessés ou des joueurs pas aussi bons qu'on pouvait l'espérer."

A lire aussi >> Trophées UNFP: Jardim, Favre, Emery, Gourvennec, qui sera sacré meilleur entraîneur ?