RMC Sport

EN VIDEO - Saint-Etienne est sous le choc

Jérémy Clément

Jérémy Clément - -

Vainqueur de Nice ce samedi (4-0), Saint-Etienne a perdu Jérémy Clément, gravement touché à la cheville droite. La victoire a donc un goût particulièrement amer pour les Stéphanois, très attristés par la situation. Toutes leurs réactions en vidéo.

La victoire, le podium... La soirée aurait pu être belle pour Saint-Etienne. Pourtant, après la rencontre, les mines sont fermées. Et le résultat bien secondaire. C’est évidemment la grave blessure de Jérémy Clément, touché sur un tacle effroyable de Valentin Eysseric, qui occupe les esprits. Victime d’une fracture ouverte, le milieu stéphanois a dû être conduit à l’hôpital pour se faire opérer sur-le-champ. Christophe Galtier, n’a d’ailleurs pas mâché ses mots à l’issue de la rencontre, au moment d’évoquer le sujet. « Il est au bloc, avec sûrement deux fractures. Je ne vous cache pas que j’aurais préféré perdre le match plutôt que de perdre Jérémy. »

L’entraîneur des Verts n’a pas directement blâmé Eysseric pour son geste, mais a tenu à dénoncer le comportement global des Niçois, coupables selon lui d’un excès d’engagement indigne. « Sur le match, je n’ai pas grand-chose à dire, parce que moi je n’y étais plus, dans le match, poursuit-il. Je tiens simplement à féliciter le groupe d’être resté dans une partie de football. Car ce que j’ai vu en face, ce n’était pas une partie de football. Des accidents peuvent arriver, c’est arrivé ce soir. Mais en dehors de l’accident, ce que j’ai vu à l’entame du match, avec tout le respect que j’ai pour tout le monde, ce n’est pas une équipe qui ressemblait à un quatrième. C’est une équipe qui n’a pas joué au football. Ce qui devait arriver est arrivé. A l’image du coup de coude que Stéphane Ruffier a pris, à l’image de beaucoup de choses. »

Romeyer : « J’en ai encore mal à l’estomac »

Le vestiaire stéphanois est donc resté bien calme, dans un mélange de colère et de tristesse. Roland Romeyer, qui était au côté du joueur lors de son évacuation de la pelouse, ne cache pas son émotion. « C’est très dur parce qu’il a une fracture très grave. On est tous malheureux, confie le président du directoire. On a gagné 4-0 mais on n’avait pas envie de fêter la victoire. Il souffrait énormément. J’ai encore mal à l’estomac de ce que j’ai vu ». Même son de cloche du côté de Loïc Perrin, son partenaire. « On pense tous à ça. On aurait préféré que ça se passe moins bien et que ça aille pour Jérémy. On est vraiment tristes pour lui ». Valentin Eysseric est lui aussi sous le choc à en croire ses coéquipiers. Il a expressément demandé le numéro de téléphone de Clément pour s’enquérir de son état qui, malheureusement, ne devrait pas l’aider à se sentir mieux.

Alexis Toledano avec Edward Jay