RMC Sport

Estevan règle ses comptes avec Salerno

-

- - -

Samedi, le promu Arles-Avignon, qui n'a toujours pas glané le moindre point depuis le début de saison, se déplace à Montpellier (19h) dans le cadre de la 7e journée de Ligue 1. Ce sera le premier match de championnat pour Jean-Louis Saez comme entraîneur principal. Son prédécesseur Michel Estevan, licencié par le président Salerno, était l’invité de l'After jeudi, et il a réglé quelques comptes avec son ancien président. Il est notamment revenu sur l'étonnant mercato du club cet été avec ses 18 recrues. « (Le président) pouvait me proposer n’importe qui, je disais oui car il fallait que je lui fasse plaisir, explique Estevan. Quand je ne disais pas oui, le directeur sportif et lui me cachaient les noms ! Je ne sais pas pourquoi, par peur que je les divulgue dans la presse ou pour que personne ne le sache. Mais ça, ce n’était pas gênant à partir du moment où on me laissait le temps de mettre en place ma politique technique. Mais là, on ne me laissait pas faire. »

« Je me suis senti humilié »

Entraîneur de l’ACA depuis 2005, Michel Estevan a réussi l'exploit de faire passer le club de la CFA2 à la Ligue 1 (quatre promotion en cinq saisons). L’ancien joueur d’Arles a donc bien évidemment très mal pris son licenciement : « Quand vous êtes convoqué pour vous entendre dire que vous êtes mis à pied. Ça ne fait pas plaisir. Je me suis senti humilié. Il y a eu de la colère, de l’incompréhension, de la déception… »