RMC Sport

Evian TG-PSG : un cauchemar à chasser

Zlatan Ibrahimovic

Zlatan Ibrahimovic - -

Eliminé par Evian en quarts de finale de la Coupe de France, le PSG retrouve le club haut-savoyard ce dimanche (21h), en clôture de la 34e journée de Ligue 1. Sur la route du titre de champion de France, un succès effacerait l’un des plus mauvais souvenirs de la saison.

Carlo Ancelotti n’a pas employé le mot. Trop diplomate. Mais Blaise Matuidi n’a eu aucun scrupule, lui, à le dire. « On se doit d’obtenir un résultat là-bas, surtout qu’on ne garde pas un très bon souvenir de notre dernier déplacement sur leur pelouse. C’est donc avec un sentiment de revanche qu’on aborde ce match. » Paris sera donc bien revanchard ce dimanche (21h), sur la pelouse d’Evian-Thonon-Gaillard, dans ce Parc des Sports d’Annecy où il a galvaudé ses chances de doublé il y a une dizaine de jours. Et profondément irrité son entraîneur.

« Le coach n’était pas content, il l’a clairement dit, a confié vendredi Grégory van der Wiel. C’était un très mauvais match. On veut se rattraper, on n’avait pas été bons. » Transparents même, au point de faire dire à Carlo Ancelotti que ses joueurs avaient réalisé « leur plus mauvais match de la saison. » Paris ne veut pas commettre de nouvelle bavure. De retour sur les lieux de son crime, le PSG entend bien confirmer sa nette victoire obtenue face à Nice le week-end dernier (3-0).

« J’espère voir la même attitude que celle affichée contre Nice, annonce Carlo Ancelotti. C’était une belle chose à voir. J’espère que ce sera la même. Je suis sûr que ce sera la même. Le titre est très proche et tout le monde est focalisé sur le fait de gagner les deux prochains matches. » Ses joueurs ne devraient pas aller à l’encontre de ses prédictions. Surtout pas en ce moment, alors que l’avenir de leur coach est incertain. Même sans Lucas, forfait, ni Thiago Motta, suspendu. Mais avec Ibrahimovic, remis de sa douleur à l’estomac.

Dupraz : « Une farouche résistance »

Evian TG, en face, a l’intention de tendre le même piège qu’en Coupe de France à ces Parisiens pris en flagrant délit de suffisance. En danger dans la course au maintien en Ligue 1, les hommes de Pascal Dupraz comptent vendre chèrement leur peau. « Ils seront plus forts, prévient Ancelotti. Ils se battent pour leur maintien en championnat. On devra faire preuve de beaucoup d’énergie, de concentration. Je suis sûr que ce sera un match différent, costaud, avec beaucoup d’intensité. »

« Il faudra reproduire ce qu’on a pu faire en Coupe », annonce le Haut-Savoyard Kévin Bérigaud. « J’espère qu’on va opposer une farouche résistance à Paris, ajoute Pascal Dupraz. D’ailleurs, je ne pense pas que Carlo Ancelotti et ses joueurs voient d’un mauvais œil qu’on essaye de leur opposer une farouche résistance. C’est une marque de respect, le respect qu’on voue à cette équipe qui va être championne de France. » Un respect dont fera preuve, cette fois, le PSG. Le titre et l’opportunité de le fêter dimanche prochain, au Parc, contre Valenciennes, sont à ce prix.

A lire aussi :

Ancelotti : « Pas sûr de rester à 100 pour cent »

PSG – Ancelotti : « Un dossier pas si simple »

PSG – Leonardo éteint les rumeurs

A.D avec L.B