RMC Sport

Fery : « Il y a du boulot »

Actionnaire majoritaire et président de Lorient depuis lundi, Loïc Fery admet que des évolutions sont à opérer pour pérenniser la présence du club breton en L1.

Loïc Fery, pourquoi avoir décidé d’investir et de devenir président de Lorient ?
Le sport et la compétition sportive ont toujours fait partie de ma vie. J’ai toujours eu l’ambition de m’investir à titre personnel dans un club professionnel. Je crois en mes capacités de meneur d’hommes et d’apporter quelque chose à un club comme Lorient. J’ai l’humilité de penser que c’est un milieu particulier, avec des fonctionnements propres. Il faudra donc avoir des perspectives sur le moyen terme pour juger de mon action.

Lorient a laissé partir des joueurs importants à l’intersaison. Malgré la victoire à Lille (2-1) en ouverture, êtes-vous inquiet ?
Pour ne plus parler de miracle à Lorient et faire en sorte que le club pérennise sa présence au plus haut niveau du football français, des choses sont à faire. Il y a beaucoup de boulot. Le renforcement des infrastructures et le renouvellement du groupe sont nécessaires pour voir Lorient comme un vrai club de L1. C’est quand même étonnant qu’un club qui termine les deux derniers championnats à la dixième place soit systématiquement présenté comme un club candidat à la relégation. Même si c’est aujourd’hui justifié au regard de nos moyens et de nos infrastructures.

Où situez-vous Lorient ?
Je pense que les journalistes font bien leur travail et qu’il y avait une certaine unanimité. Mais je suis optimiste.

La rédaction-Coach Courbis