RMC Sport

Frédéric Thiriez: "le suspense est préservé en Ligue 1"

Frédéric Thiriez était l'invité d'Olivier Truchot ce vendredi.

Frédéric Thiriez était l'invité d'Olivier Truchot ce vendredi. - -

Le président de la Ligue de football profesionnel était l'invité de Bourdin Direct ce vendredi matin. Foot-business, équipe de France, arbitrage, il a abordé tous ses sujets

Retour sur la pelouse! Ce vendredi soir, redémarre la Ligue 1. L'occasion de faire le point sur les clubs du championnat français avec Frédéric Thiriez, président de la LFP, invité de BFMTV ce vendredi matin. Pour lui, "le suspense est préservé" quant au classement final, malgré la présence de deux poids lourds financiers, le PSG et l'AS Monaco, dont les budgets dépassent de loin ceux des leurs concurrents.

Mais d'ailleurs, "on ne va pas s'en plaindre" de voir des clubs français rejoindre le Top 10 des clubs les plus riches d'Europe, a déclaré Frédéric Thiriez qui affirme que "le sport est une activité économique comme les autres. Et c'est tant mieux."

D'ailleurs, il entend bien voir le PSG remporter la Ligue des Champions, l'équipe "est volontairement taillée pour". Et "si ce n'est pas cette année, ce sera pour la prochaine", assure-t-il. Il aura alors "atteint (s)on objectif", lui qui desespère de voir à nouveau un club sur l'Olympe européen, rappelant que la dernière victoire française remonte à 1993 quand l'OM avait décroché le titre.

"Abidal est indispensable"

Et l'équipe de France alors? "C'est une vitrine pour nous", affirme le président de la LFP, en charge des championnats professionnels ( Ligue 1 et Ligue 2). Que Samir Nasri revienne en Bleu? "Le rôle du sélectionneur est de prendre les meilleurs", loin "des critères politiques et médiatiques". Le joueur "a fait une erreur, s'est excusé, a été sanctionné, on ne va pas épiloguer". Quant au retour d'Eric Abidal, Frédéric Thiriez refuse qu'il soit présenté comme "un cadeau", "une récompense". Le joueur, revenu d'une maladie du foie qui l'a écarté des terrains pendant un an, "est indispensable".

Et de conclure que: "Didier (Deschamps) résussira, notre équipe réussira" à se qualifier pour la Coupe du monde 2016. Mais d'abord, rendez-vous le mercredi 14 août en match amical contre la Belgique.

V.D.