RMC Sport

Gerets, chronique d’un départ annoncé

Le futur ex-entraîneur de l'OM aura insufflé sa rage de vaincre à ses joueurs... mais il aurait aimé plus de soutien de la part de son président

Le futur ex-entraîneur de l'OM aura insufflé sa rage de vaincre à ses joueurs... mais il aurait aimé plus de soutien de la part de son président - -

C’était dans l’air depuis quelque temps sur la Canebière, Eric Gerets quittera l’Olympique de Marseille à la fin de la saison. Parler d’une surprise serait exagéré aux vues de l’actualité olympienne en coulisses ces cinq derniers mois… Petit rappel des faits.

5 Décembre 2008
A notre confrère du 10 Sport Marc Benoist, l’actionnaire principal du club Robert-Louis Dreyfus accorde une interview dans lequel il met en cause les choix de la cellule recrutement marseillaise et les choix du trio Diouf-Anigo-Gerets. RLD parle d’un recrutement « raté » et place les trois hommes devant leurs responsabilités si les objectifs ne sont pas atteints en fin de saison. Le patron olympien vise les deux premières places en Ligue 1. Le président du club Pape Diouf et Eric Gerets prennent ombrage de cette sortie médiatique de RLD.

14 Janvier 2009
Au plus fort du coup de mou hivernal de l’OM (une victoire et deux défaites en trois matches), RLD convoque la presse dans ses bureaux parisiens et lâche : « Il faut qu’il y ait des résultats ». L’homme d’affaires ne s’en cache pas, il attend un titre à la fin de la saison. Eric Gerets se montre cette fois moins mesuré qu’en décembre. « Il aurait mieux fait de m’appeler, de venir parler dans mon bureau, plutôt que de dire des conneries et de remettre en cause nos résultats en plein milieu de saison. C’est injuste. » Il somme également Pape Diouf de rétablir l’équilibre financier au niveau des salaires. RLD en rajoute également une couche sur les recrutements manqués de Yoann Gourcuff et du Brésilien Alex.

Février – Mars
Eric Gerets a trouvé la bonne formule avec l’adaptation réussie du brésilien Brandao. L’OM reprend des couleurs en championnat (victoires 1-0 contre Bordeaux et à Monaco).

D’habitude réservé auprès des médias, le Belge qui ne s’exprimait pas hors des conférences de presse, accepte de participer à l’émission Luis Attaque sur RMC puis en studio avec RMC à l’OM Café avant France-Argentine. Il reconnait que les propos de RLD l’ont froissé… mais répète se sentir bien à Marseille. Le 14 février dernier, il annonce dans les colonnes du quotidien La Provence : « On ne va quand même pas attendre la fin du mois d'avril pour prendre une décision sur mon avenir. »

20 Mars 2009
Au lendemain de la qualification en UEFA à Amsterdam, contre l'Ajax, Gerets se laisse aller à une confidence. D’un ton décidé, il annonce : "pour moi, ma situation s'est déjà éclaircie. Elle va s'éclaircir encore plus dans une dizaine de jours." La veille, la rumeur de l’arrivée de Paul Le Guen à l’OM a au moins eu le mérite de provoquer une réunion entre Diouf et Gerets qui, on le comprend maintenant, attend alors un signe fort de RLD pour prolonger. Il est alors prêt à accepter un nouveau contrat… mais souhaite que cela se fasse vite, d’où l’ultimatum de 10 jours.

24 Mars 2009
RMC révèle que RLD Dreyfus souhaite conserver Eric Gerets avant même la fin de saison.

Il charge Pape Diouf de tout mettre en œuvre pour prolonger le contrat du Belge.

Un accord moral d’une prolongation est passé avec Pape Diouf. Aujourd’hui il annonce que sa décision définitive a été prise fin mars-début avril soit à la fin de la période dix jours qu’il avait fixé aux décideurs marseillais pour décider ou non d’un avenir en commun. On comprend maintenant qu’Eric Gerets n’a pas digéré que RLD ne lui formule pas directement une prolongation de contrat.

12 Avril 2009
L’OM écrase Grenoble 4-1. En seconde période, comme un seul homme, le public entier du Vélodrome scande le nom du technicien belge. Les « Gerets ! Gerets ! » fusent pendant de longues minutes. Le Belge mesure la côte d’amour dont il jouit auprès du peuple phocéen.

Marseille profite du nul 2-2 de Lyon face à Monaco et s’empare seul de la première place du classement.

24 Avril 2009
Dans l’hebdomadaire « Le Point » Bernard Tapie critique Gerets. L’ancien président controversé du club marseillais parle d’un « cirque » en évoquant la position du Belge. Bernard Tapie annonce que s’il était encore en poste « il serait déjà dehors ». Une sortie médiatique qui met le feu aux poudres. Réponse d’Eric Gerets : « Comme l’autre (« RLD »), Il aurait dû m'appeler avant de dire des conneries ». Le même jour, un site belge annonce son départ imminent et des contacts avancés avec le club saoudien d'Al-Hilal.

27 Avril 2009
Les bruits d’un départ du Belge se font de plus en plus pressants sur la Canebière.

En conférence de presse, Eric Gerets lâche : « On est dans la course au titre, si je ne parle pas de mon avenir c’est qu’il y a une raison ».

28 Avril 2009
Avant l’entraînement matinal, Eric Gerets réunit son groupe pour lui annoncer son départ en fin de saison. Si l’émotion est palpable, les joueurs ne sont pas surpris. Ils connaissaient déjà la décision de leur coach. Le Belge donne sa raison : il quitte l’OM « à cause de RLD ». Rmc.fr annonce la nouvelle en exclusivité.

29 Avril 2009
La succession à Eric Gerets sur le banc marseillais est lancée. Plusieurs noms sont cités dans les médias locaux et nationaux notamment ceux de Didier Deschamps et Carlos Bianchi…

La rédaction - RMC Sport