RMC Sport

Gignac – Dja Djédjé: l’OM dégonfle la polémique

Brice Dja Djédjé, André-Pierre Gignac et Marcelo Bielsa

Brice Dja Djédjé, André-Pierre Gignac et Marcelo Bielsa - AFP

Présents ce vendredi en conférence de presse, Marcelo Bielsa et Rod Fanni ont confirmé l’altercation entre André-Pierre Giganc et Brice Dja Djédjé, la veille au centre d’entraînement Robert Louis-Dreyfus. L’entraîneur de l’OM a précisé qu’un tel incident ne méritait pas une intervention de sa part… pour le moment.

La 63e minute du 16e de finale de Coupe de la Ligue entre Rennes et l’OM (2-1), ce mercredi, a animé la semaine marseillaise. Elle l’a même presque embrasée. Expulsé pour une altercation avec Paul-Georges Ntep, Brice Dja Djédjé s’était attiré les foudres d’André-Pierre Gignac. La prise de tête entre « APG » et son coéquipier s’est poursuivie ce jeudi à la Commanderie. Un incident qui a fait beaucoup de bruit et que n’ont nié ni Marcelo Bielsa ni Rod Fanni, présents en conférence de presse ce vendredi, ni André-Pierre Gignac.

« On s'est expliqué ! Incident clos, a tweeté Gignac dans la matinée. Je n’ai pas d'amis sur le terrain sauf mes coéquipiers ! Que cela puisse être remis en question c'est honteux ! Que certains pensent que j'ai défendu un adversaire est humiliant pour moi ! Je lui ai seulement demandé de rester concentré et de réfléchir ! » Accusé d’avoir donné un coup de poing à Dja Djédjé, Gignac a donc dégonflé une polémique qui n’a visiblement pas beaucoup perturbé le vestiaire olympien. 

Fanni : « Ça arrive dans tous les clubs »

« Je n’ai pas tout compris donc je ne vais pas me mouiller mais tout s’est bien passé hier, on a pu s’entraîner », a d’abord expliqué Rod Fanni. Avant d’avouer qu’un incident avait bien éclaté entre ses deux coéquipiers : « Des altercations, il y en a dans tous les clubs. Visiblement, il y a eu un échange de mots mais je ne sais pas de quoi c’est parti et sincèrement je n’ai pas cherché à savoir. Ça arrive dans tous les clubs et ici, on a vu bien pire que ça. Je n’étais pas là, donc je ne sais pas s’il y a eu de la boxe (rires). »

Très attendu sur le sujet, Marcelo Bielsa n’a d’abord pas accablé Dja Djédjé pour son expulsion. « Le joueur souffre de sa propre perte de contrôle », a soufflé l’entraîneur marseillais. Confronté au premier clash rendu public entre deux de ses joueurs, Bielsa a ensuite joué la transparence et l’apaisement : « Oui, il y a bien eu un différend entre les deux joueurs. C’est très courant dans les clubs. Je ne sanctionne jamais les joueurs. Je crois plus au pardon, à la compréhension, qu’au châtiment. Je n’ai pas parlé avec eux et je ne le ferai pas. C’est un épisode qui n’était pas désiré, mais il n’y a pas de gravité car cela ne compromet pas l’union de l’équipe et encore moins la convivialité. »

Bielsa : « Le groupe peut résoudre ce problème par lui-même »

Pour l’expérimenté technicien argentin (59 ans), cette crise n’est évidemment pas la première qu’il doit gérer et ne mérite aucune sanction. Du moins pour le moment, car le « sage » Bielsa sait aussi sévir lorsque la situation le nécessite. Et il a profité de la conférence de presse pour bien faire passer le message : « Quand l’union du groupe et la convivialité seront un problème, l’intervention sera indispensable. Tant que ça n’arrivera pas à cette limite, j’estime que je n’ai pas à intervenir et que le groupe peut résoudre ce problème par lui-même et c’est comme ça que ça s’est passé. » Tout le monde est prévenu.

la rédaction avec F.Ge