RMC Sport

Gignac : « Montrer au PSG qu’on est chez nous »

-

- - -

Très probablement de retour contre le PSG, après sa blessure au pied, André-Pierre Gignac attend beaucoup du choc entre l'OM et les Parisiens dimanche au Vélodrome. Pour le buteur phocéen, son équipe n’a pas à faire de complexe à domicile.

André-Pierre Gignac, comment vous sentez-vous physiquement ?

Je mets tout en œuvre pour pouvoir revenir. Le match contre le PSG me tient à cœur. C’est important pour la suite du championnat. On jouera à domicile. On a un stade et des supporters extraordinaires. On aimerait leur offrir un bon match.

Ces supporters disent que vous allez jouer. Vous êtes attendu...

A Marseille, je suis toujours attendu. Dans le bon ou dans le mauvais sens. C’est comme ça, cela fait partie de l’ambiance générale et de l’atmosphère marseillaise. Je suis marseillais, je sais ce qu’il en est. On verra dimanche. C’est sur la bonne voie.

Le PSG vous a-t-il impressionné face à Benfica ?

Honnêtement, je n’ai pas regardé le match. Je suis allé dîner avec « Flo » Thauvin pour lui faire connaître la région de Cassis. Il habite à côté de la maison. Mais on sait ce qu’ils valent, leurs qualités individuelles. Depuis le début de la saison, ils ont eu du mal en championnat. On l’a vu récemment à Valenciennes (0-1). En Ligue des champions, ils sont là dans les grands matches. Ils seront donc forcément présents dimanche. Même s’il y a aujourd’hui des joueurs en plus, on a rivalisé l’année dernière. On est chez nous, il faut le montrer.

Mais l'OM a du mal dans les gros matches, on l'a vu contre Monaco et en Ligue des champions...

C’est comme ça. Face à Arsenal (1-2), on a fait un beau match. On n’a pas su l’emporter car on a fait des petites erreurs qui nous ont coûté la victoire. Ces matches se jouent sur des petits détails. Mais on emmagasine de l’expérience et c’est tout bon pour dimanche.

Votre avis sur Ibrahimovic et Cavani ?

Je les mets dans le Top 5 des meilleurs attaquants du monde. Il y a Messi et Ronaldo. Derrière, ils ne sont pas loin. C’est sûr que ce n’est pas facile sur le terrain parce qu’ils ont deux gros ego. A tout moment, il y a un éclair de génie de l’un des deux et ça peut faire mal. Essayons de les faire déjouer.

Avec votre blessure, vous n'avez pas été appelé par Didier Deschamps en équipe de France...

Je viens de manquer quatre matches sur une blessure anodine. Je ne pouvais pas mettre des crampons. C’était difficile pendant dix jours mais je me sens beaucoup mieux. Mon pied a dégonflé. Cela fait deux jours que je m’entraîne normalement. C’est de bon augure.

Vous allez vous battre pour retrouver les Bleus ?

Forcément ! Heureusement que je vais me battre ! Maintenant que j’y suis retourné, ce serait bête de penser que je ne peux plus y aller. La première étape était de revenir, c’est ce qui s’est passé, la deuxième étape est d’y rester.

A lire aussi :

Zlatan mérite-t-il d’être sanctionné ?

Romao : « Zlatan ? On espère qu’il sera moins bien… »

Toutes les stats d’André-Pierre Gignac

Propos recueillis par Florent Germain