RMC Sport

Gomis répond à Romeyer

-

- - -

Sévèrement critiqué par son président Roland Romeyer, l’attaquant Bafétimbi Gomis préfère calmer le jeu.

17ème au classement après avoir encaissé une quatrième défaite consécutive contre Marseille samedi (3 buts à 1), l’AS Saint-Etienne s’enfonce dans la crise.
Après cette défaite, l'un des deux présidents de l'AS Saint-Etienne, Roland Romeyer, avait alors sévèrement critiqué l'implication de certains de ses joueurs, dont l'avant-centre Bafétimbi Gomis, coupable "d'avoir pris la grosse tête depuis qu'il a été en équipe nationale".

L’attaquant international franco-sénégalais répond aujourd’hui aux attaques de son président :
« Je ne pense pas avoir pris la grosse tête : j’ai toujours conscience que je dois travailler, je suis toujours le dernier à quitter l’entraînement… Je vais essayer de prendre les choses d’une façon positive. Si ça peut me permettre d’avoir la rage, tant mieux. Maintenant, quand on voit tout ce que j’ai fait pour le club, ces propos peuvent faire mal. J’ai fait beaucoup de choses pour rester à Saint-Etienne... Ça fait mal, mais je peux le comprendre aussi. Il est président et beaucoup de choses lui tombent dessus. Ça fait mal, mais encore une fois, j’ai beaucoup de respect pour la personne. Je ne dirai donc rien sur lui. »

Hier soir, la direction de l'AS Saint-Etienne a adressé un ultimatum de trois matches à l'encadrement technique du club et à l'équipe pour se reprendre vis-à-vis de la mauvaise situation sportive des Verts, actuels 17e de la Ligue 1 à seulement un point du premier relégable.

La rédaction