RMC Sport

Gourcuff : « Rien n’est encore fini »

Plus frais physiquement, mentalement concentré sur les objectifs de fin de saison de son club, Yoann Gourcuff a fait parler la poudre face à son ancien club, Rennes

Plus frais physiquement, mentalement concentré sur les objectifs de fin de saison de son club, Yoann Gourcuff a fait parler la poudre face à son ancien club, Rennes - -

Le milieu de terrain des Girondins de Bordeaux, auteur d’un doublé aussi décisif qu’étincelant face à Rennes (2-3), a permis à son équipe de rester au contact de l’OM au classement. Mais l’international français ne veut pas entendre parler de lutte directe pour le titre.

« C’est vrai qu’aujourd’hui, on est deuxième. On est bien classé. Dans un premier temps, on va essayer de prendre nos distances avec les équipes de derrière. Si cela devait se réaliser, on pourra se concentrer et regarder un peu plus vers le haut. Rien n’est encore fini. Il n’y a pas encore de bataille entre Bordeaux et Marseille même si les deux premiers du classement sont bien Marseille et Bordeaux. »

Ne pas parler de l’OM est une chose. Ne pas évoquer non plus sa performance individuelle en est une autre. Et justement, Yoann Gourcuff a brillé face à son club formateur, le Stade Rennais. Un constat que ne peut pas réfuter son partenaire, Yoan Gouffran, également buteur sur la pelouse du stade de la Route de Lorient. « On voit depuis le début de la saison ce qu’il fait sur le terrain. Ce soir, il marque deux buts face à son ancien club. On en profite et on espère qu’il sera avec nous la saison prochaine. C’est un joueur talentueux et il fait des choses merveilleuses avec un ballon. »

De son côté, Laurent Blanc n’était pas peu fier d’avoir su gérer le calendrier chargé de son joyau, très « overbooké » entre ses rendez-vous en club et en équipe de France. « On dit souvent que ce sont les bons joueurs qui font la différence. Yoann est un bon joueur, j’espère qu’il va devenir un très grand joueur. Le fait de l’avoir fait se reposer, de l’avoir fait un petit peu reverdir, c’est de bon augure pour le reste de la saison. Quand vous avez un joueur comme ça, non seulement capable de bien faire jouer les autres et de créer lui-même le danger, cela fait beaucoup. »

Si Yoann Gourcuff a impressionné par sa fraîcheur physique mercredi soir, il a également montré de grosses qualités mentales, symbolisées par un poing rageur venant saluer chacun de ses buts. Son père, Christian, actuel entraîneur de Lorient, estime que cette « grinta » est un héritage direct de son passage au Milan AC. « Yoann a beaucoup de qualités d’endurance. En revanche, il a besoin d’une certaine explosivité, forcément liée à un état de fraîcheur. Je m’attendais un peu à le voir perdre de sa fraîcheur au mois d’octobre avec une succession de matches tous les trois jours. En février, je l’ai trouvé très fatigué avec une incapacité à récupérer entre les matches. L’aspect mental, c’est capital pour la compétition. Je pense que son passage à Milan a été très bénéfique à ce niveau. Il a vraiment l’approche du haut niveau et c’est une qualité indispensable pour réussir en compétition. »

La rédaction avec Pierre-Yves Leroux