RMC Sport

Gourcuff, simple frayeur

Yoann Gourcuff

Yoann Gourcuff - -

Touché au genou contre Nice (4-0), Yoann Gourcuff a repris l’entraînement ce mercredi. Rarement épargné par les blessures depuis son arrivée à l’OL, il devrait être apte pour le déplacement à Sochaux ce vendredi (20h30).

Yoann Gourcuff peut souffler. Absent de l’entraînement en début de semaine à Tola Vologe, le milieu de terrain lyonnais a laissé craindre le pire. Touché à un genou ce samedi lors du succès contre Nice (4-0), en ouverture de la Ligue 1, le Breton a passé une IRM mardi. Et le diagnostic a été rassurant. L’ancien Bordelais s’est même entretenu physiquement ce mercredi et a effectué quelques exercices avec ballon, en marge du groupe.

« Yo a pris coup sur le haut du tibia, vers le genou. La radio a montré qu’il y avait un peu d’eau dans le genou, explique Rémi Garde. Il a trottiné. C’est en bonne voie. Il a bien récupéré. S’il s’entraîne jeudi, il postulera pour Sochaux. » Plus de peur que de mal pour Gourcuff, qui avait été éloigné des terrains durant deux mois à la même époque la saison passée, en raison d’une entorse du genou droit avec lésion du ligament latéral interne. Une blessure dont il ne s’était jamais vraiment remis.

Garde : « Il monte en puissance »

Si la nouvelle est bonne pour le meneur de jeu international, elle l’est aussi pour l’OL, qui va pouvoir compter sur un joueur dans une forme ascendante. Auteur de deux passes décisives et d’un coup-franc splendide face à Nice, Gourcuff, positionné sur le côté gauche, a sans doute réalisé son meilleur match depuis son arrivée à Lyon, en août 2010. « Il a fait une bonne préparation. Il est bien dans le groupe, normal, détendu, souligne Garde. Il monte en puissance au fil des matchs et pendant un match. Sa puissance athlétique s’exprime ainsi. Je suis content de le voir dans cet état d’esprit. C’est important qu’il puisse enchaîner. » Ce devrait être le cas ce vendredi, à Sochaux (20h30).

A lire aussi :

>> Mercato : les rumeurs étrangères du 14 août

>> Prolongation pour Gourcuff ?

>> L'OL à la fête

Alexandre Alain