RMC Sport

Grenoble devra préparer la L1

-

- - -

Fraîchement promu en Ligue 1 pour la saison prochaine, le GF 38 devra tout de même apporter quelques modifications à son fonctionnement en vue de l’élite.

En faisant match nul (0-0) lundi soir face à Châteauroux, le Grenoble Foot 38 a assuré son passage en Ligue 1 la saison prochaine. Et c’est bien connu, l’écart entre la Ligue 2 et l’élite du football français est un gouffre dans lequel nombreux se sont cassés les dents.

Pour ne pas sombrer, comme a pu le faire Istres lors de la saison 2004/2005, le club isérois va devoir modifier de nombreux points. Tout est à refaire, ou presque. Car Grenoble a inauguré il y a quelques le Stade des Alpes, enceinte ultramoderne capable d’accueillir plus de 20 000 personnes.

Des changements radicaux

A commencer par l’amélioration significative des terrains d’entraînement, condition imposée récemment par l’entraîneur Mecha Bazdarevic. Le budget, de 12,5 millions d’euros cette saison, devra doubler pour atteindre les 24 millions d’euros. Une somme qui reste tout de même inférieur au budget de Metz, lanterne rouge de la Ligue 1. Mais pour cela, les dirigeants grenoblois devront compter sur la solidarité de toute une région. Ils sont d’ailleurs partis en campagne pour convaincre les industriels de l’agglomération et devraient recevoir l’appui des politiques locaux afin de rentabiliser les 85 millions d’euros investis pour la construction du nouveau stade. D’autant que la société Index Corporation, propriétaire du club, ne devrait pas mettre la main à la poche en raison de résultats décevants. L’action a par exemple perdu 10% en une année.

Pour son plan sportif, Grenoble compte s’appuyer sur certains joueurs qui ont participé à la montée, mais apporter une touche d’expérience. Trois ou quatre joueurs d’expérience devraient venir renforcer les rangs. « Il faudra être rationnel, intelligent et pas cher dans le recrutement », résumait d’ailleurs l’entraîneur du GF 38 Mecha Bazdarevic.

Alban Lepoivre et Edward Jay