RMC Sport

Hantz, Der Zakarian, W. Kita… L. Nicollin fait le point

-

- - AFP

Alors que Michel Der Zakarian a annoncé ce week-end qu’il quittait Nantes à l’issue de la saison, et que son nom circule ces derniers mois du côté de Montpellier, le président du MHSC, Louis Nicollin, a tenu à démentir le fait qu’il y ait eu une quelconque approche de la part de son club, ce lundi dans Luis Attaque sur RMC. Il assure que Frédéric Hantz sera bien sur le banc des Héraultais la saison prochaine.

On est habitué aux saillies verbales du président de Montpellier, Louis Nicollin. Et même s’il se met de plus en plus en retrait par rapport à son fils Laurent, président délégué, pour la gestion opérationnelle du MHSC, il ne garde pas pour autant sa langue dans sa poche. Invité dans Luis Attaque sur RMC, pour revenir entre autre sur les rumeurs qui ont fait état d’un intérêt à l’égard de Michel Der Zakarian, l’entraîneur du FC Nantes, en fin de contrat à l’issue de la saison, le président le plus emblématique de la Ligue 1 n’a pas mâché ses mots.

"On n’allait pas faire à Nantes ce que Rennes nous a fait" 

"Je n’ai pas eu de contact direct avec lui. J’ai vu sur un journal que j’avais des contacts avec lui, c’est un mensonge, ce n’est pas vrai. On n’allait pas faire à Nantes ce que Rennes nous a fait", a-t-il ainsi répondu, faisant référence au départ de Rolland Courbis, son entraîneur en début de saison, pour le club breton. Frédéric Hantz qui a assuré le maintien sera donc encore en poste cet été. "Il restera la saison prochaine, c’est réglé, confirme Nicollin. Hantz c’est un travailleur, et un travailleur dans un club moyen, c’est de l’or en barre."

"Kita ? Il nous reçoit comme des merdes"

Les déclarations de Loulou à l’égard de Michel Der Zakarian ne l’ont pas empêché de donner son avis sur l’intéressé, et même sur son homologue du FCNA, Waldemar Kita : "Je l’aime bien Michel, il a été longtemps capitaine de mon équipe, directeur du centre de formation. C’est un ancien de Montpellier, comme Thierry Laurey (Gazélec Ajaccio) et Garande (Caen). Kita ? Je ne l’aime pas trop. Il n’est pas marrant, il n’est jamais content. Il nous reçoit comme des merdes, et il n’est jamais content quand il vient à Montpellier, parce qu’on le reçoit dans une tribune où il est mal." Une sortie assez fleurie qui ne manquera pas de faire sourire.

DC