RMC Sport

Incidents OM-OL: Aulas trouverait "injuste" que Marcelo et Lopes soient suspendus

Marcelo et Anthony Lopes vont être entendus par la commission de discipline de la LFP, ce jeudi, après les incidents survenus à la fin du match entre l’OM et l’OL le 18 mars dernier (2-3). Jean-Michel Aulas, le patron des Gones, estime que ses joueurs ne méritent pas une suspension.

Marcelo et Anthony Lopes ont rendez-vous à Paris cette semaine. Le défenseur et le gardien de l’OL vont être auditionnés jeudi par la commission de discipline de la Ligue de football professionnel. Ils devront s’expliquer sur les incidents intervenus au Vélodrome, le 18 mars dernier, à la fin de leur victoire face à l’OM (2-3). Tous deux ont été impliqués dans les accrochages qui ont eu lieu à la sortie du terrain et dans les couloirs du stade.

Marcelo avait notamment brandi son maillot face aux supporters marseillais. "Je crains une suspension", a fait savoir Bruno Genesio, le coach lyonnais. Une déclaration relayée sur Twitter par son président, Jean-Michel Aulas, avec ce commentaire: "Ce serait injuste". 

"L’OL n’avait rien à gagner, l’OM si!"

Pour appuyer son propos, le boss de l’OL égraine une liste d’événements: "Anguissa, on va les exploser (en référence aux déclarations du milieu marseillais avant la rencontre, ndlr), des bombes agricoles partout, Rami déglingue Marcelo, Anthony (Lopes) cravaté par la sécu, Mouctar (Diakhaby) bousculé." Avant de conclure: "L’OL n’avait rien à gagner (dans ces incidents de fin de match), l’OM si!"

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Rédacteur