RMC Sport

« Je compte aussi porter plainte contre Thiriez »

Le supporter parisien renversé par une voiture souhaite porter plainte contre le président de la Ligue, Frédéric Thiriez

Le supporter parisien renversé par une voiture souhaite porter plainte contre le président de la Ligue, Frédéric Thiriez - -

Lors des échauffourées de dimanche, suite au report du match OM-PSG, Thomas, supporter parisien, a été renversé par une voiture près de la Gare Saint-Charles. Joint au téléphone, ce dessinateur CAO (conception assistée par ordinateur) de 24 ans se confie en exclusivité.

Thomas, comment vous sentez-vous ?
Ça va plutôt bien. J’ai été opéré lundi du tibia. Il a été fracturé en deux. Apparemment, j’en ai pour quarante-cinq jours avant de poser le pied par terre. Plus une période de rééducation. Désormais, j’attends de me faire rapatrier le plus rapidement possible sur Paris.

Pouvez-vous nous raconter les moments précédents l’accident ?
On est arrivé en car à Saint-Charles. Les CRS nous bloquaient le passage en haut. Donc, on a descendu la rue en foutant un peu le bordel, en lançant des chants et tout. Ensuite, je ne sais pas, les Marseillais ont dû arriver. Je ne me rappelle pas du tout de l’accident. Apparemment on m’a foncé dessus, j’ai fait un vol plané par-dessus la voiture. Je l’ai appris par des potes. Je n’ai pas encore vu la vidéo qui circule sur internet. A partir de là, je ne me souviens plus de rien. Je me suis réveillé à l’hôpital.

Etait-ce un acte volontaire selon vous ?
Selon une Marseillaise, le conducteur aurait reçu une pierre sur sa voiture. C’est pour ça qu’il aurait accéléré et qu’il m’a touché. Mais bon apparemment, à ce qu’on m’a dit, la voiture roulait assez vite. C’était vraiment avec l’intention de faire mal.

Comptez-vous porter plainte ?
C’est déjà fait. J’ai déposé plainte contre celui qui m’a foncé dessus et ceux qui m’ont dépouillé et tapé après. Je compte également porter plainte contre le président de la LFP (Frédéric Thiriez ndlr).

Pourquoi souhaitez-vous porter plainte contre Frédéric Thiriez ?
Le samedi soir, il a annoncé que le match aurait peut-être lieu. On est parti sur Marseille. Et c'est seulement à 30 km de l’arrivée qu'on a finalement appris qu'il n’y avait pas match. Il est en partie responsable. Au niveau sécurité, c’était zéro.

Concernant votre plainte contre le conducteur de la voiture qui vous a renversé, le Paris-Saint-Germain va se constituer partie civile …
Oui, ça me touche et ça me rassure. Ils m’ont appelé pour me soutenir et pour m’expliquer comment ça allait se passer. J’ai eu le président Robin Leproux au téléphone.

Avec le recul, regrettez-vous ce qui s’est passé dimanche ?
De toute façon, je voulais faire ce déplacement. Je regrette surtout la manière dont ça s’est fini.

Ces événements ont tout de même donné une triste image des supporteurs. Vous en êtes conscient ?
Oui c’est sûr que de ce point de vue, c’est regrettable.

Pouvez-vous nous confirmer qu’à aucun moment lors de votre entrée dans Marseille vous n’avez été pris en charge par la police ?
Tout à fait. Ils ne nous ont même pas escortés. C’était vraiment le bordel. Ça nous a un peu étonnés. Ils ont juste bloqué l’accès à la gare. Mais dans les autres rues aux alentours, il n’y avait aucun flic.

Serez-vous à nouveau du voyage le jour du report du match (la date devrait être connue ce jeudi) ?
Je ne sais pas encore. Pour le moment je ne peux pas poser le pied par terre. Je verrai le moment venu.

Alexandre Jaquin ( RMC Sport)