RMC Sport

Jordan, l’invité surprise

Jordan Ayew

Jordan Ayew - -

Auteur d’une rentrée flamboyante face à Nice (4-2) mercredi en match décalé de la 32e journée de Ligue 1, le petit frère d’André Ayew, 19 ans, se pose en candidat pour un poste de titulaire à la pointe de l’attaque. Une aubaine pour l’OM, engagé dans la course au titre.

Lorsque son grand frère parle, il écoute attentivement. Sagement assis aux côtés d’André, Jordan Ayew n’a pas été très bavard mercredi en conférence de presse. Grand artisan de la victoire face à Nice (4-2) qui permet à l’OM de ravir la première place à Lille, l’attaquant olympien, auteur d’un but et d’une passe décisive, s’est contenté de quelques réponses courtes et d’un sourire réservé. Presque gêné. A 19 ans, l’international ghanéen (2 sélections) est en train de franchir un cap sous le maillot phocéen. Régulièrement utilisé par Didier Deschamps, Jordan a disputé 24 bouts de matches (641 minutes toutes compétitions confondues) cette saison. Pour un but et trois passes décisives. Sa rentrée remarquée face au Gym, dans un match crucial dans la course au titre, va certainement accélérer son éclosion. Au point de devenir un joueur clé de la fin de saison marseillaise ? « Ce qui est important, c’est qu’il soit conscient de ses qualités, assure André. Qu’il comprenne que ce qu’il fait à l’entraînement ou en réserve, il peut le faire en Ligue 1. Il a tellement envie de bien faire que parfois il s’éparpille un peu. Il est en train d’apprendre qu’en football, il faut savoir utiliser sa tête au bon moment. »

Deschamps : « Il a encore des étapes à franchir »

Entraîneur de la réserve olympienne l’an passé, Michel Flos n’est pas surpris par l’avènement du plus jeune fils d’Abedi Pelé. « Il a un gros potentiel, assure l’ancien milieu de l’OM. Il est très fort physiquement, bon de la tête et au-dessus de la moyenne techniquement. Il peut réussir à un très haut niveau. » Un avis partagé par Didier Deschamps. Même si l’entraîneur marseillais reste prudent. « Jordan joue un peu plus mais il a encore des étapes à franchir, glisse-t-il. C’est quelqu’un d’assez fermé, qui s’énerve assez facilement. Il faut qu’il mûrisse un peu. Quand la qualité est là, je ne regarde pas la carte d’identité du joueur. Et la qualité, Jordan l’a. »
Suffisamment pour mener l’OM jusqu’au titre ? « En tout cas, Jordan apporte une solution de plus à Deschamps, souligne Eric Di Méco. Il va certainement s’en servir. Quand on voit sa rentrée contre Nice, ça mérite une autre chance. Ce serait une bonne idée de le mettre titulaire dès ce week-end contre Auxerre. » Quitte à renvoyer André-Pierre Gignac sur le banc des remplaçants…

Alexandre Jaquin avec F.Ge. et C.Z.