RMC Sport

Kita assume le salaire de Ranieri: "Qu’est-ce qui m’interdit de payer le prix que je souhaite ?"

Invité du Super Football Show, mardi soir, sur RMC, Waldemar Kita a été interrogé sur le salaire de Claudio Ranieri. Et le président du FC Nantes a défendu son choix.

"300 000 euros net pour un coach à Nantes, est-ce le juste prix ?" La question a été posée à Waldemar Kita, ce mardi soir, dans le Super Football Show, sur RMC. Le président du FC Nantes, qui a attiré l’Italien Claudio Ranieri sur son banc cet été, est parti au quart de tour.

"Je n’ai pas l’habitude de parler de salaires. Qu’est-ce qui m’interdit de payer le prix que je souhaite ou qu’est-ce qui interdit à Paris de payer un joueur tant ou tant ? On se mêle de ce qui ne nous regarde pas. Si j’ai envie de payer 50 000, je paye 50 000. Si j’ai envie de payer 200 000, je paye 200 000. Ce qui est important, c’est qu’à la fin, le budget soit équilibré."

À lire aussi >> Nantes: selon Kita, Ranieri n'a pas voulu recruter Sneijder

"Je pense qu’on est en train de faire des procès d’intentions à certaines personnes ou à certains clubs"

"Je pense qu’on est en train de faire des procès d’intentions à certaines personnes ou à certains clubs, a-t-il poursuivi. Vous devriez être contents qu’on amène des joueurs ou des entraîneurs de haut niveau. Il y a 25 % de personnes en plus dans les stades depuis le début de championnat. Aujourd’hui, même des grands clubs espagnols nous disent qu’on leur pique des joueurs. Le championnat français va être beaucoup plus séduisant."

À lire aussi >> Mercato: Nantes a tenté de faire venir... l'ancien Parisien Nene !

TB