RMC Sport

Kombouaré : « Taiwo ? Deschamps doit monter au créneau »

Kombouaré : « Taiwo ? Deschamps doit monter au créneau »

Kombouaré : « Taiwo ? Deschamps doit monter au créneau » - -

Invité de Direct Laporte lundi sur RMC, l’entraîneur du Paris Saint-Germain est revenu sur l’affaire Taiwo, le capitanat de Sakho et son avenir à la tête du club de la capitale.

Antoine Kombouaré, que pensez-vous des insultes proférées par le joueur de l’OM à l’encontre du public parisien samedi soir au Stade de France ?
Le club doit prendre des décisions, Marseille dans ce cas là, Jean-Claude Dassier et surtout Didier Deschamps qui est l’entraîneur. Si demain un de mes joueurs se permettait d’insulter les supporteurs de Marseille, je monterais au créneau. C’est inadmissible. On a besoin de montrer une autre image du football.

En voulez-vous à votre gardien Apoula Edel, auteur d’un pénalty dimanche contre Brest -2-2) ?
Hier (dimanche) après le match, je l’ai senti très déçu. Il était malheureux parce que ce n’est pas facile de rentrer à froid, j’aurais aimé que ses défenseurs l’aident un peu plus pour qu’il puisse mieux prendre ses marques. Au lieu de quoi, ils sont restés statiques sur un ballon en profondeur, il sort et fait une bévue qui occasionne le pénalty. Il fait l’arrêt et les copains à nouveau laissent le deuxième attaquant venir marquer…

En Espagne, le Real a fait forte impression ce week-end en étrillant Valence (6-3), alors que le Barça a conforté sa place de leader contre Osasuna (2-0). Etes-vous plutôt Mourinho ou Guardiola ?
Guardiola pour le jeu qu’il pratique et Mourinho pour les titres parce qu’il est né pour gagner. Mais est-il capable de rester longtemps dans un club ? Guardiola est plus un formateur, il a fait la gamins, les jeunes et puis là il est monté en continuant à prôner le jeu. C’est pour cela que je m’identifie plus à lui.

« Si un nouveau repreneur arrive avec son équipe… »

Pourquoi avoir décidé de confier le capitanat à Mamadou Sakho la saison prochaine ?
Si je le nomme capitaine c’est parce qu’il a les qualités techniques mais aussi mentales pour avoir cette responsabilité, malgré ses 21 ans. C’est un gamin qui a horreur de perdre. C’est un jeune qui devra travailler pour avoir un comportement de leader aussi en dehors du terrain.

Voyez-vous votre avenir au PSG ?
Aujourd’hui je suis très heureux à Paris, on va tout faire pour réussir une fantastique fin de saison. Si un nouveau repreneur arrive avec son équipe, je prendrai mes affaires et je m’en irai. Personnellement, j’ai envie de poursuivre l’aventure et de permettre au club de franchir un cap. On n’est pas très loin, à condition d’avoir les moyens et de travailler dans la continuité. Mais dans 90% des cas, un investisseur arrive avec son équipe.