RMC Sport

Kondogbia : « Le bon moment pour affronter le PSG »

Geoffrey Kondogbia

Geoffrey Kondogbia - -

Champion du monde des U20, Geoffrey Kondogbia a disputé dimanche contre Lorient (1-0) son premier match sous le maillot de l’AS Monaco. Mais l’ancien milieu de terrain du FC Séville a déjà la tête à dimanche et au PSG.

Geoffrey Kondogbia, vous avez disputé votre premier match avec l

J’ai ressenti une grande cohésion au niveau de l’équipe. Les joueurs s’entendent très bien. Il y a une bonne ambiance. C’est ce que j’ai retenu en premier. On a obtenu une petite victoire mais elle est importante.

Comment se passe votre intégration dans ce groupe ?

Très bien. J’ai été très bien accueilli. Il y a une très belle entente entre joueurs. Qu’on soit français ou étranger, on n’hésite pas à discuter. J’ai la chance d’assez bien maîtriser la langue espagnole. J’ai donc certaines facilités pour discuter avec des coéquipiers.

Vous affronterez le PSG dimanche. A titre personnel, ce choc n'arrive-t-il pas trop vite ?

(Il sourit) Peut-être mais le plus important, c’est l’équipe. Aujourd’hui, c’est bon moment pour affronter le PSG. L’AS Monaco est invaincue.

Et aussi leader. Cela vous retire-t-il de la pression ?

Non. Leader ou pas, il n’y a pas de pression à avoir. On a démontré certaines choses depuis le début du championnat.

Au PSG, il y a de grands noms au milieu de terrain...

Oui, c’est une grande équipe. J’aime bien Blaise (Matuidi)… Il y a beaucoup de talent. C’est un milieu de terrain très complémentaire. Mais nous aussi, on a des arguments. A nous de faire en sorte que le résultat soit en notre faveur.

La presse espagnole avait évoqué des contacts avec le Real Madrid...

(Gêné) C’est du passé. On ne va pas reparler de ça. C’était compliqué…

En Liga, vous avez joué contre Falcao. Il est désormais votre partenaire...

Avant son talent, il est d’abord impressionnant pour sa mentalité. Il travaille toujours à l’entraînement. Il a beaucoup d’humilité. C’est aussi ce qui fait sa force. Il est grand sur et en dehors du terrain. J’ai aussi la chance de voir ses matches en Liga et de jouer contre lui. Il n’y a rien à dire sur son talent. Tout le monde le sait.

Quelle est votre ambition avec l'AS Monaco ?

Accrocher les premières places. C’est l’ambition du club. On va tout faire pour y arriver. Pour l’instant, ça se passe plutôt bien mais on sait que le championnat est très très long. C’est sur la durée qu’il faudra faire la différence. On laissera parfois échapper des points. C’est normal. Le plus important est d’être régulier tout au long du championnat.

Jouer à Monaco, c'est aussi se donner plus de chances de participer à la Coupe du monde...

Si je dois y aller, cela passe par des bonnes prestations avec Monaco. Bien sûr que j’y pense. J’étais dans la dernière sélection.

A lire aussi :

Les tops et les flops de Luis Fernandez

Ligue 1 : ce qu’il faut retenir de la 5e journée

Feirrera Carrasco : « Tout le monde veut nous faire tomber »

Propos recueillis par Yann Pécheral à Monaco