RMC Sport

Kurzawa sauve Monaco

Layvin Kurzawa

Layvin Kurzawa - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Grâce à un but de Layvin Kurzawa à la 95e minute, Monaco a arraché la victoire contre Reims (3-2), ce vendredi soir en match d’ouverture de la 26e journée de L1. Les Monégasques reviennent provisoirement à deux points du PSG.

A l’heure du bilan, l’AS Monaco pourra remercier Layvin Kurzawa. Pour sa saison, étonnante, mais aussi pour son but salvateur inscrit au bout du temps additionnel ce vendredi soir contre Reims (3-2). Un but lourd de conséquence puisqu’avec ce succès arraché à la dernière seconde, le dauphin du PSG s’impose 3-2 et revient provisoirement à deux points du leader qui se déplacera à Toulouse, dimanche, en début d’après-midi (14h). « Cela a été très, très dur, soupire Claudio Ranieri, le coach de l'ASM. Reims ne méritait pas de perdre. Le match nul était un résultat plus juste. Mais c’est le football et c’est un bon résultat pour nous non ? » 

Le coup est en effet dur pour les Rémois qui étaient revenus à deux reprises au score. Auteur d’un doublé (53e, 71e), Prince Oniangué avait profité de la fébrilité de l’arrière-garde monégasque pour maintenir les siens à flot. D’abord en se jouant aisément de la paire Ricardo Carvalho-Eric Abidal (53e). Pas rassurant pour le capitaine monégasque, de retour dans le onze de départ de Claudio Ranieri, avant la liste pour le match amical France-Pays-Bas... Puis en profitant d’une mésentente entre Danijel Subasic et Layvin Kurzawa (71e).

Premier but en L1 pour Toulalan depuis... 10 ans !

L’équipe d’Hubert Fournier, qui a terminé la rencontre à dix après l’expulsion logique d’Aissa Mandi – auteur d’un tacle au niveau de la poitrine de Kursawa (83e) - a elle aussi flanché sur le plan défensif. Elle a même laissé marquer Jérémy Toulalan (64e) ! Le 2e but en Ligue 1 du milieu de terrain monégasque, son premier depuis… 10 ans et la victoire de Nantes à Strasbourg (2-0), le 2 octobre 2004. Avant la jolie frappe de la « Toule » à l’entrée de la surface de réparation, Valère Germain (8e), de la tête sur un corner de Moutinho, avait ouvert la voie du succès au club de la Principauté. Et Dimitar Berbatov alors ? Le Bulgare était une nouvelle fois sur le banc au coup d’envoi. Entré en jeu à la 79e minute, il a assisté au but plein d’opportunisme de Layvin Kurzawa, qui a bien suivi un tir de James Rodriguez, repoussé par Agassa sur son poteau. Devant leurs téléviseurs, les Parisiens ont dû grimacer…

A lire aussi :

PSG, Szczesny, OL : La semaine de Capitaine Larqué 

Arsenal, le malaise Özil

En vidéos : les buts de la Ligue Europa

La rédaction