RMC Sport

L’AJA a tourné la page

Laurent Fournier

Laurent Fournier - -

Après avoir évité, de très peu, la descente en Ligue 2, en mai dernier, l’AJA a connu de nombreux mouvements lors de cette intersaison. En quelques semaines, beaucoup de choses ont changé en Bourgogne. Peut-être le début d’une nouvelle ère ?

Nouveau coach, nouveau président, nouvel effectif. L’AJA n’avait jamais connu une telle révolution en un siècle d’existence. Avec le retour aux affaires de Gérard Bourgoin et l’arrivée de Laurent Fournier, à la place de Jean Fernandez, parti à Nancy, Auxerre est un club flambant neuf. A quelques semaines du premier match de la saison à Montpellier, la recrue, Rudy Haddad a perçu ce changement de cap : « Collectivement, c’est un nouveau départ. Ici, ça a pas mal bougé (NDLR, Benoît Pedretti et Jelen Ireneusz sont partis) », glisse celui qui évoluait la saison dernière à Châteauroux, en Ligue 2. 

Dans les têtes aussi, certaines choses ont évolué. Alors qu’il n’y a pas si longtemps, le maintien était l’unique préoccupation des dirigeants bourguignons, l’ancien du PSG, Laurent Fournier ose un discours différent : « Il ne faudra pas vivre, comme la saison dernière, dans l’attente de la relégation. » Comme son entraîneur, Ruddy Haddad, lui aussi, ne veut surtout pas entendre parler de maintien. « Auxerre ne doit pas viser uniquement le maintien. On peut faire mieux quand même… A mon avis, la place de l’AJA est parmi les dix premiers du classement de Ligue 1 ».

Pour parvenir à cet objectif, l’AJA pourra compter sur Issam Jemaa (Lens) et l’Israélien Ben Sahar (Espanyol Barcelone). Les deux attaquants ont rejoint la Bourgogne lors de cette intersaison. Le Tunisien, qui espère passer la barre des 10 buts lors de cette nouvelle saison, n’a pas longtemps hésité dans son choix : « J’aime Auxerre. De grands joueurs sont passés ici. J’espère que ça va marcher pour moi… ». Après avoir frôlé la descente en Ligue 2, l’AJA n’en demande pas moins.

La phrase : Rudy Haddad

« Je n’ai pas mis beaucoup de temps à me décider. L’AJA est un très bon club. Ici, il y a une histoire. Dès que j’ai su qu’Auxerre était intéressé, j’ai sauté sur l’occasion. »

Le titre de l'encadré ici

Ndinga part au clash |||

Delvin Ndinga ne jouera pas ce mercredi soir face à Orléans, en match amical. Le milieu de terrain congolais n'est pas dans le groupe auxerrois mais sera tout de même en tribune pour suivre ses coéquipiers. Depuis 2 jours, Laurent Fournier l'incite à jouer cette rencontre, mais Ndinga a catégoriquement refusé. « Delvin est quelqu'un de très gentil, mais aujourd'hui sa seule envie est de rejoindre Lyon », a indiqué l’agent du joueur, David Wantier. Le président de l’AJA avait refusé une offre de 5 millions de l’OL pour Ndinga. Selon nos informations, Gérard Bourgoin serait prêt à céder son joueur pour 8 millions d’euros.