RMC Sport

L'étrange complainte de l'OL sur l'arbitrage

-

- - AFP

L’OL a cru bon de relancer sur son compte Twitter la polémique visant des actions jugées litigieuses pendant PSG-OL (2-0) dimanche soir. Trois jours après le match.

Quelle mouche a bien pu piquer le Community manager de l’Olympique Lyonnais ? Plutôt discret, à l’image de son président, après le revers de son équipe au Parc des Princes (2-0), ce dernier s’est réveillé ce mercredi matin avec l’idée d’en découdre avec le PSG. A coups d’arguments qui se discutent.

>> Mercato: Francesco Lo Celso quitte le PSG pour Rosario

Un premier tweet essaie de démontrer, images à l’appui, que Neymar aurait pu écoper d’un carton rouge pour avoir tenté de toucher la jambe d’appui de Nabil Fekir. Le parallèle est fait avec une action du même Fekir lors de laquelle celui-ci essuie sa semelle sur la cheville de Paul Baysse avant de lui écraser le bras.

"Deux poids, deux mesures"

Le président Jean-Michel Aulas avait crié à l'injustice après cette expulsion et demandé que le carton rouge soit annulé. En vain. Comme il est vain de revenir sur la faute de Layvin Kurzawa, laquelle aurait pu déboucher sur un penalty en faveur de l'OL. "la réussite sourit aux puissants", écrit le club (deuxième budget de Ligue 1 quand même, ce qui relativise la "faiblesse" du club) qui n'a visiblement toujours pas digéré.

Deux fautes semblables, un même arbitre, deux poids deux mesures… #PSGOL pic.twitter.com/Y0Pw8k0qBC
— Olympique Lyonnais (@OL) 20 septembre 2017

Une communication qui laisse sans voix voix les autres clubs de Ligue 1.

QM