RMC Sport

L’Euro 2000, les filles, le Curaçao : qui est vraiment Patrick Kluivert, le nouveau directeur du football du PSG ?

-

- - -

Le nom de Patrick Kluivert n’est étranger pour personne ayant suivi les grandes lignes du football international ces vingt dernières années. Mais celui qui a été intronisé comme directeur du football du PSG ce jeudi s’est illustré de plusieurs manières dans sa carrière. Voici huit choses à savoir autour du nouvel homme fort du club de la capitale.

Vainqueur de la Ligue des champions à 18 ans

Le gros fait d’armes de Patrick Kluivert joueur. Déjà précoce – il inscrit son premier but à l’occasion de son premier match avec l’Ajax lors de la Supercoupe des Pays-Bas face au Feyenoord, le jeune numéro 9 intègre la génération dorée de l’équipe, aux côtés des Davids, Seedorf, Overmars ou encore les frères de Boer. Sous l’œil bienveillant de Louis van Gaal (on y reviendra), Kluivert empile les buts. Dont un très important, en finale de la Ligue des champions, que l’Ajax décroche en 1995 aux dépens du Milan AC (1-0).

Erigé au rang de légende par Pelé

Si Patrick Kluivert a eu du mal – hormis en sélection nationale – à exporter avec réussite son talent hors de l’Ajax Amsterdam et du FC Barcelone, le buteur néerlandais a quand même eu la reconnaissance de ses pairs. Et par l’un (voire LE mais ceci est un autre débat) des meilleurs d’entre eux : Pelé. Bluffé par la puissance, la rapidité et la technique de Kluivert, le « roi » couche le nom du Batave dans sa liste FIFA 100, une liste de joueurs révélée le 4 mars 2004 à Londres, à l’occasion des 100 ans de l’instance internationale et recensant les 125 joueurs vivants les plus talentueux de leur génération selon lui. Propre.

A lire aussi : Kluivert nommé directeur du football du PSG

Héros puis zéro de l’Euro 2000

Lorsqu’il inscrit un triplé aussi décisif que retentissant en quart de finale de l’Euro organisé par son pays, Patrick Kluivert accède au statut de grand star de la nation, de héros, lui au talent mais surtout à la régularité souvent discutée et controversée. L’intéressé vient de détruire à lui tout seul l’équipe de Yougoslavie, avec l’aide d’un csc de Govedarica et un doublé d’Overmars (6-1). Il confirme alors son bon match de poule contre la France (il égalise et les Pays-Bas gagnent 3-2) et son premier but face au Danemark lors du premier match des Oranje dans le tournoi (victoire 3-0).

Mais tout s’effondre en demi-finale lorsque Frank De Boer et lui ratent un penalty dans le temps réglementaire face à des Italiens réduits à dix. Et même s’il marque son tir au but, il ne peut empêcher la défaite des siens. Son statut de meilleur buteur (5 buts) et de titulaire dans l’équipe-type de la compétition ne consolent pas une partie du public qui le prend en grippe. Derrière, Kluivert ne pourra jamais se rattraper : les Pays-Bas manquent le Mondial 2002 et Kluivert est barré (zéro minute !) par Ruud van Nistelrooy à l’Euro 2004.

A lire aussi : David Luiz commence sa saison par un csc

Fêtard invétéré

Aussi talentueux sur le terrain, Patrick Kluivert a aussi trainé sur les terrains une image de fêtard et d’homme à femmes. L’international néerlandais sera même au cœur d’un scandale au Barça lorsqu’en 2002 et alors que le club est dans le dur sportivement, il se retrouve avec d’autres joueurs de l’effectif (Cocu, Dani, Gabri et Gerrard) en compagnie de plusieurs prostituées dans un hôtel de Madrid, à la veille d’un match contre le Rayo Vallecano… match perdu le lendemain évidemment. Et devinez qui prend le plus cher ?

Fils spirituel de van Gaal

Patrick Kluivert doit tout à Louis van Gaal et notamment le fait de l’avoir mis sous le feu des projecteurs alors qu’il n’était qu’ « un enfant » à l’Ajax. Le technicien hollandais n’hésite pas à complimenter son jeune attaquant, n’hésitant pas à aller taquiner le club rival du PSV Eindhoven : « Vous avez Ronaldo, nous avons Kluivert ». Couvé par van Gaal, Kluivert voit en lui un mentor. Un sauveur aussi, qui ira le chercher en Italie, où il se morfond au Milan AC, pour le relancer avec succès au Barça. C’est donc sans hésitation qu’il acceptera d’intégrer son staff au sein de l’AZ Alkmaar, en charge des attaquants avant d’être son adjoint en sélection en 2012.

Coupable d’un homicide involontaire

Outre des virées nocturnes avec des filles, Patrick Kluivert s’est aussi fait remarquer au volant. Et de manière dramatique cette fois. Dans le dur en raison de blessures répétées, l’attaquant néerlandais commet l’irréparable : en roulant bien au-dessus de la vitesse autorisée, Kluivert percute violemment un autre véhicule, tuant son chauffeur et blessant la femme de la victime. Alors qu’il encourait une lourde peine de prison, l’intéressé, reconnu coupable, est condamné à 240 heures d’intérêt général et se voit interdit de conduire pendant 18 mois.

A lire aussi : une rencontre Al-Khelaïfi-Villeneuve pour discuter d'un retour des Ultras

Passage éclair, voire fantôme, à Lille

Quand Michel Seydoux annonce l’arrivée de Patrick Kluivert à Lille, le président nordiste est persuadé de réaliser le coup du siècle et la Ligue 1 esquisse un sourire de plaisir au nom de l’ancienne star du FC Barcelone. Mais un sourire seulement. S’il joue les grands frères auprès du jeune effectif lillois, rôle sur quoi il était attendu aussi, prouve son professionnalisme à l’entraînement et perd considérablement du poids, Kluivert est un véritable flop sportif (4 buts en 13 matches). La faute autant à son déclin physique qu’à un poste (milieu offensif) auquel il ne s’adaptera jamais.

Sélectionneur du Curaçao…

Kluivert a donc eu plusieurs vies. Buteur, milieu offensif, adjoint en charge des attaquants, adjoint et même… sélectionneur… du Curaçao. L’expérience aura duré un an, avec une formation ayant réussi à se hisser jusqu’au tour qualificatif de la CONCACAF pour le Mondial 2018. Un honneur pour Kluivert, qui aura donc entraîné le pays de naissance de sa mère. Désireux de retrouver un club, l’intéressé avait mis fin à l’expérience et devait reprendre les U19 de l’Ajax. Enfin, c’était avant de se voir proposer le poste de directeur du football du PSG.