RMC Sport

L’Europe à tout prix

Lisandro Lopez, Claude Puel et Jean-Michel Aulas

Lisandro Lopez, Claude Puel et Jean-Michel Aulas - -

Qualifié pour la Ligue des champions, l’OL veut jouer le titre la saison prochaine alors qu’Auxerre, troisième, sera toujours dirigé par Jean Fernandez.

Samedi soir, Jean-Michel Aulas s’en est pris, ironiquement, aux journalistes. Rudi Garcia a critiqué les arbitres. Les propos d’après-match ont bien montré que l’enjeu européen cristallisait toutes les tensions. Surtout à 20 millions d’euros la qualification, comme l’a estimée le président lyonnais. Mais les jeux sont faits : Lyon et Auxerre disputeront la prochaine Ligue des champions en compagnie de l’OM.

L’OL, finalement deuxième, s’évitera le danger d’un tour préliminaire grâce à son succès à domicile face au Mans (2-0). La page du championnat 2010 à peine tournée, Claude Puel a déjà affirmé un esprit de reconquête. L’entraîneur lyonnais, demi-finaliste de la C1, sans titre depuis deux saisons, veut renouer en 2011 avec le trophée de Ligue 1 que Lyon avait conquis, sans lui, sept fois d’affilée. « On va réfléchir très vite en matière de recrutement. C’est une année de crise. Mais on sera épargné », concéde le président Aulas.

Un nouveau cycle à Bordeaux

Lyon a profité de l’écroulement lillois. Dauphin de l’Olympique de Marseille avant la dernière journée, le Losc a manqué la dernière marche face à Lorient (1-2). Une défaite qui fait perdre deux rangs aux Lillois, mais surtout leurs chances de disputer la Ligue des champions. « On est tombé sur le pire des scénarios, regrettait le capitaine Rio Mavuba. Et on se retrouve à la pire des places. C’est dommage de rater le coche. On est vachement déçu. »

Lille était virtuellement troisième à une minute de la fin. Mais une tête de Cédric Hengbart a donné la victoire à Auxerre contre Sochaux (2-1). Le Losc se consolera en Ligue Europa. Mais pourra-t-il conserver plusieurs joueurs clés (Gervinho, Cabaye, Rami) sans la manne européenne ? Les Bourguignons, quinzième budget de L1 avec 30 millions d’euros, savourent en tout cas leur troisième place. La performance était tout sauf attendue, principalement après un début de saison marqué par trois défaites consécutives. Jean Fernandez, l’homme du redressement, sacré meilleur entraîneur du championnat par ses pairs, conduira à nouveau cette équipe : « Je veux continuer l’aventure avec l’AJA. Je n’ai pas oublié que ce club m’a toujours fait confiance, même quand on était 18e il y a deux ans. »

Bordeaux ne jouera que le championnat l’année prochaine. Le champion 2009 s’est écroulé dans la deuxième partie de saison, pour finalement finir sixième, derrière Montpellier (qualifié en Ligue Europa). Un nouveau cycle démarre en Gironde, sans Laurent Blanc, attendu à la tête des Bleus.

Paul Basse