RMC Sport

L. Lopez : « Je n’ai pas peur »

Lisandro Lopez

Lisandro Lopez - -

L’attaquant argentin de l’OL s’est confié, pour la première fois en français, sur la saison à venir, les ambitions de son équipe ainsi que sur la sortie médiatique de son président qui, selon lui, a tout de même ébranlé le groupe.

Lisandro, où en est l’OL dans sa préparation d’avant-saison ?

Ça commence à être un peu plus dur. Mais ça va, il y a beaucoup d’envie, beaucoup d’enthousiasme. On a bien commencé. J’espère qu’on va continuer comme ça.

Qu’est-ce qui est le plus dur ?

Le travail physique. C’est toujours un peu dur. Mais c’est la base de toute la saison.

L’année dernière, vous aviez fait une grosse préparation en raison du tour préliminaire de la Ligue des champions…

(Il coupe) La préparation est toujours la même. On travaille beaucoup pour répondre présent tout au long de la saison.

Quels sont les objectifs du groupe pour cette nouvelle saison ?

Celui du groupe, je ne sais pas. Je peux vous donner les miens. J’espère qu’on aura un effectif ambitieux, compétitif. Après, on prendra les matches les uns après les autres. Mais pour le moment, l’objectif est de bien travailler, de faire une bonne préparation, de se connaitre un peu plus parce qu’il y a beaucoup de jeunes joueurs. Pour plein de choses, on doit faire une bonne préparation.

Une préparation que ne devrait pas suivre en intégralité votre gardien de but, Hugo Lloris, annoncé sur le départ...

Hugo, c’est un joueur très important ici. C’est quelqu’un que j’aime bien. On a une grosse confiance l’un en l’autre. Ce que je souhaite pour Hugo, qu’il reste ou qu’il parte, c’est que les choses se passent de la meilleure manière pour lui. Il le mérite. Il fait partie des 3-4 meilleurs gardiens du monde. Il vient de faire 2-3 saisons exceptionnelles à l’OL. C’est normal que les grands clubs européens s’intéressent à lui.

Ce départ ne vous inquiète-t-il pas ?

Non, je n’ai pas peur. Mais c’est vrai qu’aujourd’hui, on a un effectif moins expérimenté. Il y a beaucoup de jeunesse dans le groupe. On aura beaucoup d’enthousiasme, de fraîcheur et d’envie. Mais on perdra un peu d’expérience. En tout cas, je n’ai pas peur. J’espère qu’on sera à la hauteur de l’ambition du club. On verra à la fin du mercato si des renforts arrivent. Les récentes déclarations de Jean-Michel Aulas ont-elles touché le groupe ?

Les récentes déclarations de Jean-Michel Aulas ont-elles touché le groupe ?

C’est une situation un peu difficile. Quand il y a des déclarations dans la presse, cela amène aussi des conséquences. Le groupe est un peu tendu, un peu surpris. Mais bon, c’est comme ça. Il faut calmer les choses et surtout travailler.

Qu’avez-vous dit à vos coéquipiers au sujet de ces déclarations chocs ?

Il faut se concentrer sur le travail. Après, chacun a son avis, son opinion. Ce qui est important, c’est de calmer les choses et de travailler. Il y a des gens qui parlent dans la presse, d’autres qui parlent en privé. Je ne peux pas en dire plus. Merci.

Propos recueillis par Edward Jay