RMC Sport

L’OGC Nice intéresse toujours le président de Livourne

Nice pourrait avoir l'accent italien l'année prochaine

Nice pourrait avoir l'accent italien l'année prochaine - -

Et si l'OGC Nice changeait de main ? Aldo Spinelli, armateur millionnaire et propriétaire du club italien de Livourne, a confirmé ce week-end son envie de racheter le club niçois.

Fin 2007, Aldo Spinelli s’était déjà déclaré intéressé par l’OGC Nice. Samedi soir, après le match nul de son équipe contre l’AS Roma (1-1), le président de Livourne a expliqué vouloir d’abord sauver son club (18ème), qui tente de se maintenir en Serie A, avant de se pencher sur le dossier niçois.
A la fin de la saison, l’industriel qui compte parmi les plus grosses fortunes italiennes pourrait donc faire une offre concrète aux actionnaires actuels de l’OGCN.

L'actionnaire principal du club, Gilbert Stellardo, nous a cependant expliqué que le club n'était pas à vendre :
« (Spinelli) a dit ça un jour au casino… Je sais qu’il veut vendre Livourne. Mais aucune proposition n’a été faite envers nous. Aujourd’hui, il n’y a ni négociation, ni envie de vendre le club au président de Livourne. L’OGC Nice n’est pas à vendre. »

En 1998, l’OGC Nice avait déjà appartenu à un Italien. Le président de l’AS Roma, Francesco Sensi, avait alors racheté le club de la côte d’Azur avant de le revendre en 2002, sans avoir réussi à en faire le grand club qu’il espérait.

La rédaction avec Gilbert Brisbois