RMC Sport

L’OL mobilise ses troupes

Rémy Vercoutre remplaçant de Hugo Lloris

Rémy Vercoutre remplaçant de Hugo Lloris - -

Brillants face à Nancy (4-0) vendredi, les habituels remplaçants rhodaniens ont montré qu’on pouvait compter sur eux. Une excellente nouvelle à trois jours du choc face au Real Madrid mardi en Ligue des champions.

Le fantôme de Lisandro Lopez, blessé aux ischio-jambiers, aurait pu planer lourdement au-dessus du stade Gerland vendredi soir face à Nancy (4-0). Celui d’Hugo Lloris, malade, également. Surtout lorsque son remplaçant, Rémy Vercoutre, provoque un pénalty face à Hadji alors que son équipe mène seulement 1-0. Un coup de pied au but bêtement raté par le Nancéien, peu inspiré sur sa panenka. Mais Claude Puel a vite zappé les erreurs lorraines pour ne retenir que la brillante performance de son équipe. Et notamment des habituels remplaçants : « Cela montre l’épaisseur du groupe, sa qualité et son état d’esprit, souligne le coach lyonnais. C’est ce qu’il faut relever au-delà de la performance collective. »

Rémy Vercoutre, qui n’avait disputé qu’un match cette saison, mais aussi Delgado, Pied, buteur, ou encore Briand, auteur d’un splendide ciseau-retourné, ont tous répondu présent. « Tout le monde travaille très bien, se réjouit Claude Puel. Il y a vraiment une osmose dans le groupe. Delgado a fait une très bonne entrée. Tout comme Jérémy Pied et Miralem Pjanic. Jimmy (Briand) a été superbe. On a un nouveau Rooney, c’est sympa. »

Briand : « Personne ne se plaint »

Ça tombe bien car il faudra être au moins aussi costaud que l’avant-centre des Red Devils pour bousculer la défense du Real Madrid mardi en huitième de finale aller de la Ligue des champions. « Avec cette victoire, on prépare le match avec beaucoup plus de sérénité, remarque Puel. Mais la Coupe d’Europe, c’est autre chose. »

Avec huit buts inscrits en deux matches pour un seul encaissé, l’OL a davantage de certitudes qu’il y a quelques mois : « On a envoyé un message fort à nos adversaires », assure Rémy Vercoutre qui voit dans ces bonnes performances le fruit d’un groupe soudé et uni après la tempête : « Il y a des signes qui parlent, poursuit la doublure de Lloris. Quand je vois Jimmy Briand qui marque un but magnifique, on est dans le vrai. Tout le monde apporte sa pierre à l’édifice. » L’intéressé, justement, va dans le même sens : « Personne ne se plaint », garantit Jimmy Briand. Sans Lisandro, lui et ses partenaires devront impérativement montrer la même solidarité. Sinon… 

Aurélien Brossier et Edward Jay à Lyon