RMC Sport

L’OM et ses incertitudes

Touché contre Saint-Etienne, Loïc Rémy n'a pas terminé la rencontre de samedi.

Touché contre Saint-Etienne, Loïc Rémy n'a pas terminé la rencontre de samedi. - -

La victoire contre Saint-Etienne a laissé des traces dans les rangs marseillais (2-1). Si André-Pierre Gignac est d’ores et déjà forfait, Loïc Rémy et Brandao doivent reprendre mardi, à la veille de la réception de Manchester United.

L’un n’a utilisé que deux titulaires. L’autre les a presque tous sollicités. A l’approche de leur face-à-face au Stade Vélodrome, pour le match aller mercredi soir des huitièmes de finale de la Ligue des Champions, Sir Alex Ferguson et Didier Deschamps n’avaient pas la même urgence de résultat. Face à Crawley (1-0), une équipe de 5e division, Manchester United n’a aligné que deux joueurs importants, Rafael et Anderson. L’OM, par contre, pouvait difficilement se passer de ses cadres contre Saint-Etienne (2-1).

Pourtant, les deux entraîneurs ont des motifs d’inquiétude. Rafael, Fabio (coups) et Anderson (ischios) se sont blessés avec les Red Devils. Comme André-Pierre Gignac, Loïc Rémy et Brandao. Le premier est d’ores et déjà forfait pour les trois prochaines rencontres de l’OM (Manchester United, Nancy, Lille). Il souffre d’une élongation des adducteurs et sera absent pendant quinze jours. Il a eu très peur d’une déchirure, comme avec Toulouse l’année dernière. Une blessure qu’il avait traînée toute la saison.

Le coup de poker Valbuena ?

Les deux autres attaquants marseillais ont été touchés à une cheville. Ils doivent retrouver l’entraînement mardi, à la veille du match du grand rendez-vous. Sans prendre le moindre risque. Des risques, Mathieu Valbuena pourrait en prendre. Victime d’une déchirure du ligament interne du genou gauche le 22 janvier, il a repris la course depuis une dizaine de jours et retouche le ballon depuis mercredi. Il devrait être dans le groupe contre Manchester United.

Mais l’aligner d’entrée « serait trop risqué » pour Rolland Courbis. « Pour le match aller, c’était prévu qu’il ne joue qu’une partie du match, explique l’ancien entraîneur de l’OM. Ce ne serait pas prudent de le faire débuter. Il pourrait avoir des regrets en cas de rechute. » Didier Deschamps devrait donc faire confiance à Loïc Rémy, Brandao et André Ayew pour animer l’attaque marseillaise, à moins d’une option plus défensive. Gignac, auteur de cinq buts lors des six derniers matchs, sera lui dans les tribunes. « Dégoûté » selon ses proches.

Laurent Picat avec MB et FG à Marseille