RMC Sport

L’OM ne s’inquiète pas

-

- - -

En dépit de prestations peu emballantes en matchs de préparation, Marseille aborde avec sérénité le Trophée des champions contre Lille mercredi à Tanger (Maroc).

Deux victoires, deux défaites : le bilan des matches de préparation des Marseillais n’est pas flatteur. Après une courte victoire sur le Bétis Séville (1-0, but de Valbuena), les Phocéens ont bouclé leur stage au Pays Basque par une défaite face à l’Udinese (2-1) samedi à Bayonne. Pas franchement rassurant avant de prendre l’avion ce lundi pour Tanger (Maroc) où l’OM défiera Lille dès mercredi pour le Trophée des champions 2011. Didier Deschamps, pour qui la préparation physique de pré-saison est essentielle, ne veut pourtant pas déjà tirer la sonnette d’alarme. « L’objectif de cette deuxième phase est atteint, assure même le coach phocéen. On va basculer sur la dernière phase avec le match de mercredi. On va mettre l’accent sur la vitesse et l’explosivité. »

Si les Marseillais espèrent bien conserver le titre face aux champions de France, Didier Deschamps relativise déjà la portée du résultat à Tanger : « Les deux équipes ne seront pas à 100%, explique-t-il. On va tout faire pour remporter ce titre car ce n’est pas anodin mais on travaillera avant et surtout après pour préparer le début du championnat. »

Lucho est toujours là…

Après une large revue d’effectif contre l’Udinese, avec notamment la première titularisation d’Azpilicueta depuis sa grave blessure au genou, le visage de l’OM version 2011-12 sera sans doute plus clair face aux Dogues. « Ce sera l’ultime étape avant le début de saison, rappelle Loïc Rémy. Ce sera un test. On va voir où on se situe. » Si certaines recrues comme Amalfitano ou Nkoulou commencent à prendre leurs marques, Lucho, sur le départ, est toujours là. L’Argentin fait d’ailleurs partie du groupe de Didier Deschamps, tout comme Charles Kaboré, l’un des rares à surnager lors de cette campagne amicale. Façon de montrer à ses dirigeants qu’il a encore un avenir à l’OM ?

Au-delà des résultats mitigés, Didier Deschamps et ses hommes espèrent surtout que le groupe s’est soudé durant ce séjour basque : « La semaine s’est très bien passée, affirme le coach provençal. Ça a permis de bien travailler et d’avoir une meilleure cohésion dans le groupe. Il n’y a pas de remplaçants ou de titulaire, seulement un groupe. » Démonstration contre Lille mercredi (20h45) ?