RMC Sport

L’OM retarde le sacre du PSG et verra la Ligue des champions

-

- - -

Vainqueur de Toulouse 2-1 grâce à un doublé d’André Ayew, l’OM est assuré de terminer la saison sur le podium, et donc de disputer la Ligue des champions la saison prochaine. Et n’a pas offert sur un plateau le titre au PSG.

Ils y sont ! Victorieux de 2-0 Toulouse, ce samedi après-midi au Stade-Vélodrome, les Marseillais sont assurés de terminer la saison sur le podium. Une issue logique puisqu’ils n’ont jamais quitté les trois premières places. Ce succès décisif, le quatrième de rang en Ligue 1, le deuxième consécutif à domicile, expédie donc l’équipe d’Elie Baup en Ligue des champions. Directement, si elle conserve sa 2e place, au tour préliminaire si elle doit se contenter de la 3e. « On peut terminer à cette place avec un tour préliminaire alors il ne faut pas sortir du rail, tempère Elie Baup. On fait une bonne saison. On est deuxième à domicile et à l’extérieur. On va essayer de rester 2e jusqu’à la fin de la saison. »

Cerise sur le gâteau, cette victoire prive aussi le PSG d’un 3e sacre national avant son déplacement à Lyon, dimanche soir (21h). Grâce à un doublé d’André Ayew (45e, 62e), l’OM atteint donc un objectif qui va au-delà des espérances de ses dirigeants, puisque Vincent Labrune avait fixé le Top 5 en début de saison. « On n’a jamais rien lâché, voilà pourquoi je veux féliciter tous les joueurs et l’ensemble du club pour cette solidarité », glisse Elie Baup.

12e passe décisive de Valbuena

Egale à elle-même, la formation olympienne n’a pourtant pas survolé les débats. Elle fut même fantomatique durant la première demi-heure. La faute, il est vrai, à une séduisante équipe toulousaine, méconnaissable depuis qu’elle évolue en 3-5-2.

Oui, mais voilà. Cette saison, l’OM n’abdique jamais. Et sur un centre parfait de Mathieu Valbuena, auteur de sa 12e passe décisive, André Ayew place une tête imparable au meilleur moment pour son équipe (45e). Après la pause, une accélération puis un centre de Gignac permet à Amalfitano d’offrir un caviar à l’international ghanéen (62e, 2-0). La réduction du score de Ben Basat pour Toulouse (82e, 2-1) ne changera rien. L’OM qui se déplacera à Saint-Etienne dans une semaine est comblé.

A lire aussi :

Gerets n’entraînera « jamais » le PSG

Toute l’actu de l’OM

L'avion du PSG a décollé pour Lyon

Aurélien Brossier