RMC Sport

L'UNECATEF soutient Michel Der Zakarian

L'UNECATEF a fustigé mardi l'attitude des dirigeants nantais, qui n’ont eu de cesse, selon l’instance, de fragiliser à la fois l’entraîneur et son staff.

« Un entraîneur travaillant dans l'incertitude du lendemain et soumis à la critique publique permanente depuis la reprise, peut-il être dans les meilleures conditions pour soutenir et protéger son équipe et atteindre les objectifs réalistes d'un club promu ? », s'interroge le syndicat des entraîneurs de football.

« A quelques jours de la 4e journée du championnat de L1 et moins de 8% des rencontres déjà jouées, le FC Nantes serait, semble-t-il, en danger », ironise l'UNECATEF. Le syndicat regrette enfin « que face à cette situation prétendument alarmante du club, des entraîneurs ont fait le choix de répondre favorablement aux entretiens et prospections du FC Nantes, alors que le staff est et demeure en poste ». Alain Perrin, entraîneur sans poste depuis son départ de Lyon, est entré en contact avec les dirigeants nantais lundi soir.

La rédaction