RMC Sport

L1 : l’équipe-type de la 28e journée

-

- - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Après chaque journée de Ligue 1, retrouvez le onze-type de la rédaction RMC Sport. Parisiens, Toulousains et Lillois sont à l’honneur cette semaine, avec un petit morceau de relégable dedans.

Macedo Novaes (Valenciennes)

Si Rennes a fait une habitude de perdre contre les mal-classés, la prestation de Novaes est pour beaucoup dans le revers des Bretons dans le Nord. Remarquable dans son but, il a permis aux siens de signer une victoire indispensable pour conserver un espoir de maintien.

Serge Aurier (Toulouse)

Cette saison, le Toulousain a pris son abonnement à l’équipe-type, et lui fait encore honneur cette semaine. Buteur de la tête contre Reims, il a sonné la révolte du TFC, en enchaînant avec une passe décisive pour Ben Basat douze minutes plus tard. Précieux.

Marko Basa (Lille)

Invaincu depuis neuf journées en Ligue 1, Montpellier a fini par tomber, à Lille. Et l’excellent match de Basa n’y est pas pour rien. Intraitable en défense, il a en plus mis les siens sur la voie du succès, en ouvrant le score de la tête. Patron.

Alex (PSG)

Alors qu’en coulisses, on évoque des débuts de négociations concernant une éventuelle prolongation, Alex a encore confirmé sur le terrain pourquoi ses dirigeants devaient lui offrir un nouveau bail. Infranchissable, intransigeant, presque invincible pour les Corses, le Brésilien a honoré son surnom de "Tank".

Layvin Kurzawa (Monaco)

Il faut croire que jusqu’au bout, le latéral monégasque tapera gentiment à la porte de l’équipe de France. Contre Sochaux, il a servi le caviar à Berbatov, confirmant qu’il était bien l’un des vrais atouts offensifs de l’ASM.

Florent Balmont (Lille)

René Girard avait visiblement briefé Balmont avant la rencontre. Contre Montpellier, le milieu lillois avait un temps d’avance sur tout le monde, et a agrémenté sa prestation trois étoiles d’une passe décisive à son capitaine.

Jérémy Toulalan (Monaco)

Quand Monaco flanche, c’est lui qui tient la baraque. Lors des temps forts sochaliens, le récupérateur rouge et blanc a fait un bien fou, et son impressionnant travail de l’ombre lui vaut sans problème une place au chaud dans le onze de la semaine.

Ezequiel Lavezzi (PSG)

Et si celui que ses partenaires surnomment "Pocho" devenait le grand bonhomme de la deuxième partie de saison du PSG ? Avec son doublé de samedi à Bastia, l’ancien joueur du Napoli comptabilise 6 buts depuis le début de l’année 2014. Toujours aussi précieux défensivement, Lavezzi retrouve de l’efficacité devant. Et cela plaît beaucoup à Laurent Blanc.

Wissam Ben Yedder (Toulouse)

2014 lui va décidément bien au teint. Auteur du but vainqueur de l’épique remontée toulousaine, le jeune buteur est en pleine forme. Et son onzième but de la saison est aussi esthétique que décisif. Tacalfred en a encore le tournis.

Dimitar Berbatov (Monaco)

Si Monaco a souffert contre Sochaux, Dimitar Berbatov a lui marqué beaucoup de points pour sa première titularisation en Ligue 1. Avec un but (facile, certes, mais but quand même) et un penalty obtenu, le Bulgare a prouvé qu’il n’était pas sur le Rocher en pré-retraite.

Zlatan Ibrahimovic (PSG)

Il avait déjà "zlatané" Bastia au match aller (4-0), d’un doublé mais surtout d’une aile de pigeon directement expédiée dans le but. Au retour, Zlatan a encore marqué. Et lorsqu’il a "zlatané" les Corses, c’est en envoyant Lavezzi au but d’une nouvelle… aile de pigeon. Avant de lui offrir le doublé d’une déviation de la tête.

A lire aussi :

- L'actu de la L1

- Bordeaux-Lyon : les notes

- Le classement

La rédaction