RMC Sport

La folle semaine du PSG

-

- - -

Après sa victoire face à Sochaux (2-0), l’équipe de Carlo Ancelotti débute la première grande semaine de sa saison. Après le délicat déplacement à Porto mercredi en Ligue des champions, le PSG se rendra au Stade-Vélodrome pour défier l’OM, son meilleur ennemi. Alléchant.

La dernière fois que le PSG a disputé trois matches en huit jours, ses trois adversaires, Toulouse, le Dynamo Kiev et Bastia, sont tous passés à la trappe. Cette semaine, Sochaux, le FC Porto et l’OM sont au menu des Parisiens en mode crescendo. Comme on pouvait s’y attendre, l’entrée en matière face aux Doubistes, samedi au Parc de Princes, n’a pas été une grande source d’inquiétude. Dans la lignée de leur facile succès à Bastia (4-0), les Parisiens n’ont pas forcé leur talent pour venir à bout de Sochaux, s’assurant un succès tranquille dès la fin de la première mi-temps (2-0).

Tant mieux pour eux. Car les choses sérieuses débutent mercredi à Porto, un adversaire nettement plus costaud que le Dynamo Kiev, surclassé il y a 15 jours pour l’entrée en lice du PSG en Ligue des champions (4-1). « Ce sera plus dur », confirme Zlatan Ibrahimovic qui en connait un rayon en matière de Ligue des champions. « Porto est un club habitué à jouer la Ligue des champions mais on peut leur poser des problèmes », avance de son côté Blaise Matuidi.

Courbis : « 24h de récupération en plus pour les Parisiens »

Si le PSG n’a pas tiré sur les organismes lors des 45 dernières minutes samedi, c’est autant pour en garder sous la semelle en vue de mercredi, que pour préparer LE sommet de la semaine, dimanche à Marseille. Les joueurs de Carlo Ancelotti ont donc géré : « Un peu, avoue Matuidi. On va essayer de récupérer pour pouvoir être présent au Portugal. »

Double buteur contre Sochaux, Kevin Gameiro évoque « une semaine comme les autres avec des matches très importants. » Ce sera aussi le cas des Marseillais qui ont concédé à Valenciennes (4-1) leur premier revers de la saison : « Le PSG est seulement à trois points de l’OM, rappelle Coach Courbis. Il devra gérer la Ligue des champions à Porto mais aura 24 heures de récupération en plus par rapport à l’OM qui jouera en Ligue Europa jeudi (ndlr : contre Limassol au Vélodrome). Ce ne sera pas simple pour Marseille qui n’a pas la même gestion au niveau de son effectif. » Une donnée qui aura sans doute son importance dans une semaine

Le titre de l'encadré ici

OM-PSG : Le PSG privé de ses supporters au Vélodrome ?|||

Depuis plusieurs jours, des centaines de supporters parisiens se seraient préinscrits pour le déplacement à Marseille (400 supporters maximum sont autorisés à faire le déplacement). Le PSG a ouvert la réelle inscription vendredi. Pour être inscrit, les fans parisiens doivent payer 340€, prix qui comprend le déplacement en avion affrété par le club et la place au Stade-Vélodrome. Autre point important, le club parisien prend grand soin de vérifier les identités de toutes les personnes préinscrites grâce à sa liste « d’indésirables ».
Pour organiser ce déplacement, le PSG souhaite un minimum de 150 personnes environ pour pouvoir rentrer dans ses frais. Or dans les couloirs du Parc des Princes, on se dit « pessimiste » sur le fait d'atteindre ce seuil de rentabilité. Les supporters seraient refroidis par toutes ces conditions et par le prix demandé par le club. « Pour un voyage Paris-Marseille, 340€, c'est complètement excessif, estime Guillaume, un abonné parisien qui a renoncé au déplacement en raison du tarif. Le supporter qui accepte ce prix cette saison aura peut-être l'assurance d'avoir un tarif à 500 € la saison prochaine. Le pire, c'est que Jean-Claude Blanc (DG délégué du club) vient nous raconter qu'il est à perte et qu'il fait une fleur aux supporters en proposant un tarif à ce prix-là. Soit ils sont incompétents soit ils nous prennent pour des vaches à lait. »

Les inscriptions sont ouvertes jusqu'à mardi. Une décision définitive sera donc prise mardi soir. Mais il y a de grandes chances que le PSG annule tout simplement le déplacement. Mardi après-midi, une dernière réunion sécurité est prévue à Marseille en présence des pouvoirs publics et des représentants des deux clubs.