RMC Sport

La révolution Ancelotti est en marche

Carlo Ancelotti

Carlo Ancelotti - -

En moins de trois semaines, le technicien italien a déjà bousculé les habitudes du PSG. Séances d’entraînement plus poussées, staff élargi, repas en commun, suppression des mises au vert, Ancelotti a commencé à mettre ses méthodes en place.

Les Parisiens se sont offert une séance de beach-soccer ce mardi matin. Enfin presque. Le froid ayant rendu le terrain principal du Camp des Loges impraticable, les partenaires de Mamadou Sakho ont migré vers une pelouse annexe, habituellement réservée aux jeunes du club. Cette dernière était recouverte d’une couche d’environ 5 cm de sable. Durant deux petites heures, les leaders de Ligue 1 en ont profité pour travailler les appuis sur cette surface inhabituelle. « C’était différent, on se croyait à Copacabana, sourit Nene. C’est dur parce que ça fait longtemps que je n’avais pas joué sur le sable. Mais c’est bien pour travailler les différents muscles des jambes. » Un avis partagé par Christophe Jallet : « On a fait une séance un peu improvisée. Ça change un peu. Ce n’est pas plus mal. A la base, on devait faire une séance physique, mais comme le terrain était gelé, on a préféré aller sur le sable pour travailler la force. » Une nouvelle façon de faire, à l’image de ce que Carlo Ancelotti tente de mettre en place depuis son arrivée à Paris.

En moins de trois semaines, le technicien italien a déjà bouleversé les habitudes du club de la capitale. « C’est une toute autre méthode », résume Blaise Matuidi, toujours en phase de reprise. Une méthode basée sur le professionnalisme et la convivialité. Depuis le début de l’année, les joueurs peuvent par exemple prendre leur petit déjeuner et leur déjeuner en commun à la cantine du Camp des Loges. « Ce sont des petits détails, mais c’est cool », apprécie Jallet. Des détails qui prouvent à quel point « Carletto » est attaché à la cohésion de groupe. L’ancien coach du Milan AC a également décidé d’arrêter les mises au vert. Les joueurs auront désormais rendez-vous les jours des matches, à domicile comme à l’extérieur. Une organisation inaugurée dès vendredi, lorsque le PSG se déplacera au Mans pour y défier Sablé-sur-Sarthe (CFA2) en 16e de finale de la Coupe de France.

Un staff polyglotte

A l’entraînement aussi, la révolution est palpable. Les séances à la carte d’Antoine Kombouaré ont laissé place à un programme plus pointu et personnalisé. A la tête d’un staff étoffé, Ancelotti distille ses consignes en français, en italien et en anglais. De quoi déboussoler les moins polyglottes de l’effectif. Equipés de GPS et encadrés par une dizaine d’adjoints, les joueurs ne peuvent plus se cacher. Résultat, ils s’impliquent d’avantage au quotidien. D’un avis général, les séances sont beaucoup plus studieuses dans les Yvelines. Afin de protéger ses troupes, le coach de 52 ans tient à œuvrer dans le calme et la discrétion. Seul un entraînement par semaine est maintenant ouvert aux médias. En quelques jours, Ancelotti a déjà imposé sa patte chez les Rouge et Bleu. La révolution ne fait que commencer…