RMC Sport

La routine avant le grand chambardement ?

Antoine Kombouaré

Antoine Kombouaré - -

L’officialisation de la vente du PSG au fonds d’investissements qatari (QSI), ce jeudi matin, marque un tournant dans l’histoire du club. Il régnait pourtant un air de routine au Camp des Loges pour la reprise de l’entraînement, rythmée par des manifestations de supporters contre Robin Leproux et Colony Capital.

Les joueurs du PSG ont rechaussé les chaussures de sport, ce jeudi, pour la reprise de l’entraînement. Un seul nouveau visage a pris part au footing en forêt préparé par Antoine Kombouaré : Nicolas Douchez. Kevin Gameiro, l’autre recrue, bénéficie encore d’une semaine de repos comme les autres internationaux français Mamadou Sakho et Guillaume Hoarau mais aussi Nenê. Devant une cinquantaine de journalistes, dont certains d’Al-Jazeera, des supporters ont manifesté contre la politique d’abonnements mise en place depuis un an en réclamant la démission de l’actuel président Robin Leproux… comme d’habitude. En apparence, rien de nouveau donc. Pourtant, la journée de jeudi restera marquée dans l’histoire du club.

C’est en effet ce 30 juin que le rachat du club par le fonds d’investissement qatari, Qatar Sports Investments (QSI) a été officialisé. Nasser Al-Khelaifi, chairman de QSI et nouveau patron du PSG, était présent pour apposer sa signature sur les documents après une réunion avec Chantal Jouanno, ministre des Sports, et Robin Leproux, confirmé dans ses fonctions de président. Tamim bin Hamad Al-Thani, le prince héritier du Qatar, n’a lui pas fait le déplacement. « C’est une nouvelle vie avec de nouveaux moyens, s’est félicité Sébastien Bazin, représentant de Colony Capital en Europe, désormais ancien actionnaire majoritaire du club. Ma seule fierté est que je suis convaincu d’avoir laissé le club entre de bonnes mains. QSI va donner les moyens à ce club d’être champion de France. C’est un sentiment de travail accompli. »

Kombouaré : « Je suis plutôt excité »

Le PSG va en effet entrer dans une nouvelle ère avec un budget beaucoup plus imposant (estimé autour de 130 millions d’euros dont 50 millions pour les transferts). « Ça offre des perspectives, a promis Robin Leproux. C’est ce qui peut arriver de mieux au Paris Saint-Germain d’avoir un actionnaire déterminé et puissant financièrement pour le faire progresser et le faire rejoindre le gotha des clubs européens. » Comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, l’Etat a décidé d’allouer une aide supplémentaire de 10 millions d’euros pour la rénovation du Parc des Princes.

Du côté du sportif, un flou subsiste encore. Les choses devraient réellement bouger au niveau des transferts une fois actée l’arrivée de Leonardo au poste de directeur sportif. Les supporters, qui réclamaient la tête de Robin Leproux cinq minutes plus tôt, ont d’ailleurs scandé le nom de l’ancien chouchou du Parc. Même Antoine Kombouaré se réjouit de cette future collaboration. « Je ne crains pas l’arrivée des Qataris, je suis même plutôt excité, a déclaré le Kanak. Si l’arrivée de Leonardo venait à se confirmer, je serais content de travailler avec lui. Je ne commenterai pas toutes les rumeurs de transfert, je constate que vous vous êtes bien fait plaisir pendant les vacances ! »