RMC Sport

Labrune : « Drogba à l’OM, c’est impossible !»

Vincent Labrune

Vincent Labrune - -

Invité exceptionnel de Luis Attaque, le président de l’OM a balayé toute l’actualité du club phocéen. Il a notamment écarté l’idée d’une éventuelle venue de la star ivoirienne sous forme de pige.

Président, comment gérez-vous l’austérité budgétaire ?

Il y a une prise de conscience depuis un peu plus de deux ans. Nos recettes diminuent. Les travaux du Stade-Vélodrome nous font perdre 10M€ par an. L’absence en Ligue des champions, c’est 25M€ en moins. Malheureusement, avec notre 10e place la saison dernière, on a aussi perdu de l’argent en Ligue 1. La crise économique fait que nous avons été obligés de réduire la voilure pour revenir à rythme de vie plus conforme à nos moyens. Mais je vous rassure, on a 100 M€ de recettes par an. On a donc de quoi avoir une équipe compétitive.

L’OM est-il à vendre ?

Absolument pas. On travaille juste pour assurer la pérennité du club et sa compétitivité. On attend notre nouveau stade avec impatience. On s’est mis en ordre de marche au niveau financier pour pouvoir faire sans la Ligue des champions. Si on arrive à la décrocher à la fin de la saison, il y aura peut-être des bonnes surprises. On sera à l’équilibre en juin 2013 même si on n’est pas en Ligue des champions. On n’a pas de dettes.

Avez-vous les moyens de recruter des joueurs cet hiver, notamment un ou deux leaders ?

Se renforcer au mercato d’hiver, pourquoi pas. Mais pourquoi manque-t-on de leaders ? On a un groupe de compétiteurs qui a su se remettre en cause. Je n’ai pas l’impression qu’on manque de leaders.

Progressivement, on sent tout de même que c’est plus difficile pour votre équipe…

Ce n’est pas mon avis. On a gagné 7 matches sur 12. Cela fait 60% de victoires. On n’a joué que cinq fois au Vélodrome dont une fois face au PSG en pleine bourre (2-2). Les classements, on les regarde comme on veut mais, honnêtement, on n’est pas si mal que ça.

Serez-vous déçu si l’OM ne finit pas sur le podium ?

L’objectif, ce sont les 5 premières places. Si on est mieux, on sera très content.

Didier Drogba peut-il venir faire une pige à l’OM ?

Ce n’est pas possible. Ce type d’opération à cette période de l’année est interdit par la FIFA. Si Thierry Henry a pu faire une pige avec Arsenal (en janvier 2012), c’est parce que c’était pendant le mercato. On ne peut même pas se poser la question. On peut broder et faire rêver les supporters mais c’est impossible. Fin de la conversation. Si Didier Drogba veut venir à l’OM au mois de janvier, je veux bien mais il y a la CAN. Sinon, évidement que je suis preneur de tous les grands joueurs qui sont capables de faire des sacrifices financiers. Si Lionel Messi veut venir, je suis d’accord. Mais on parle dans le vide. Ce serpent de mer m’agace.

Racontez-nous l’arrivée de Joey Barton…

C’était lié au transfert de Stéphane M’bia aux Queens Park Rangers. Au départ, QPR nous a contactés pour un prêt de Stéphane contre un prêt de Joey Barton. Avec José (Anigo), on était très chaud pour prendre ce joueur. Mais on l’a conditionné non pas au prêt mais à la vente de Stéphane M’bia. Voilà pourquoi le dossier a mis un peu de temps.

Pourquoi l’OM n’arrive-t-il toujours pas à être performant avec ses jeunes ?

Structurellement, nous n’avons pas été capables de mettre sur pied un centre de formation élitiste et compétitif comme a pu le faire de façon remarquable Jean-Michel Aulas avec l’OL. C’est une des priorités de mon action à la tête du club. On a relancé cette politique d’élite depuis 8-10 mois. J’espère que cela portera ses fruits assez rapidement mais malheureusement, ce n’est pas possible du jour au lendemain.

En faisant entrer en jeu Fabrice Aspruzesse à Bordeaux, Elie Baup n’a-t-il pas voulu envoyer un message ?

Il n’est pas comme ça. Il a un résonnement purement sportif. On est mené 1-0. Il a lancé ce jeune homme dans l’unique et seul but de retourner la situation.

L’OM sera-t-il obligé de vendre pour recruter ?

Non. Rémy ou Valbuena ne partiront pas. On a un objectif au mercato d’hiver, garder l’effectif le plus compétitif possible. En dehors du PSG qui est au-dessus de la mêlée, on a un championnat très ouvert. On peut regarder les autres adversaires dans les yeux. On est assez confiant. On va tout faire pour garder notre compétitivité jusqu’à la fin de la saison. 

Luis Attaque